Les Inouk et les Braves de Valleyfield lanceront les hostilités mardi soir au centre sportif Léonard-Grondin.

Les Inouk prêts pour leur série contre les Braves

Après avoir passé plus d'une semaine à affuter leurs harpons, les Inouk sont fin prêts pour leur premier match des séries face aux Braves de Valleyfield qui sera présenté mardi soir au centre sportif Léonard-Grondin.
Cette série quatre de sept débutera au domicile des Inouk qui partiront favoris. Ils ont en effet obtenu sept gains de plus au classement que leurs rivaux et ont remporté cinq de leurs six affrontements contre les Braves cette saison. Mais gare à l'excès de confiance avant d'aborder la danse printanière.
« C'est bien ce qu'on a fait durant le calendrier régulier, mais c'est une nouvelle saison qui commence demain. On repart maintenant à zéro et je m'attends à une bonne série. Je suis convaincu que Valleyfield­ va arriver bien préparé mardi soir. On devrait voir du bon hockey sur la glace, ça, c'est certain », a noté l'entraîneur-chef des Inouk, Patrick Gosselin.
Outre l'importance d'éviter l'excès de confiance, Gosselin compte s'assurer que ses joueurs gardent les choses simples en vue de ce premier duel des séries. Pas question à ce stade-ci de la saison de changer l'approche qui a permis à l'équipe de connaître du succès.
« On garde la même ligne d'approche qu'en saison. On va y aller un match à la fois et on va faire les ajustements qui s'imposent à mesure qu'on avance. Les joueurs sont conscients de ce que les séries représentent et c'est à nous de faire en sorte qu'ils soient bien préparés dès le départ », a indiqué Gosselin.
Ce dernier en sera à sa toute première série derrière le banc des Inouk. L'an dernier, les Granbyens avaient atteint la finale de la LHJAAAQ sous l'égide de David Lapierre. Après avoir vu sa troupe être balayée en quatre parties par le Collège Français de Longueuil, Lapierre a fait le saut dans le junior majeur au courant de l'été.
Les attentes sont ainsi forcément assez élevées cette année, mais Gosselin­ semblait loin d'être nerveux à l'aube de son premier match des séries en tant qu'entraîneur-chef.
« J'ai hâte que la rondelle tombe et que ça commence. Je ne me sens pas différent ou quoi que ce soit, a-t-il assuré. J'ai juste vraiment hâte que ça débute. »
Il a cependant admis être bien heureux que les hostilités débutent dans l'igloo des Granbyens. « On est contents de pouvoir commencer les séries devant nos partisans et de leur offrir le premier match ici à Granby. On va arriver prêts sur la patinoire demain (mardi) pour leur offrir une bonne performance. »
Granby tentera de profiter de cet avantage pour prendre les devants, mais devra se méfier des Braves qui ont connu une bonne fin de campagne après un départ en dents de scie.
« Chaque équipe progresse au fil de la saison, a souligné Gosselin. Et d'ailleurs, on n'a pas affronté beaucoup Valleyfield en fin d'année. Je crois qu'on a eu juste un match contre eux après les Fêtes. On verra quel genre de séries on aura, mais je crois que ça va donner­ du bon hockey. »
C'est Nathan Ward-Raymond qui amorcera la rencontre no1 devant le filet des Inouk. Tous les joueurs sont d'ailleurs en santé, selon les dires de Gosselin, mais l'alignement de départ restait toujours à être finalisé­ lundi soir.
Le deuxième match de la série aura lieu jeudi soir au domicile des Braves. Les deux clubs se reverront ensuite dès le lendemain pour le match no3 au centre sportif Léonard-Grondin.