Alimenté par Félip Bourdeau, Anthony Chicoine a enfilé le premier but du match en désavantage numérique.

Les Inouk prennent les commandes face aux Forts

Les Forts de Chambly sont arrivés au centre sportif Léonard-Grondin avec une séquence de 11 victoires consécutives dimanche après-midi. Les Inouk ont toutefois ramené leurs adversaires sur terre grâce à une victoire de 3-1. Ils ont pris par la même occasion les commandes en quarts de finale de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

« Honnêtement, on ne s’attarde pas trop aux séquences des autres clubs. On se concentre sur notre jeu à nous », a indiqué l’entraîneur-chef Patrice Bosch au terme de la rencontre.

Après deux défaites pour conclure le tournoi à la ronde, le coach des Inouk (quatrièmes en saison) était surtout satisfait de voir sa troupe retrouver ses repères à domicile. « Je trouve qu’on a bien travaillé en équipe. J’ai eu la contribution de tout le monde », a noté Bosch.

Même s’il était affaibli par un virus, Nicolas Roy a brillé avec le filet gagnant et une mention d’aide cruciale. Anthony Chicoine et Louis-Philippe Denis ont aussi secoué les cordages pour Granby.

Mathieu Trudel a été l’unique buteur des Forts. Testé à 33 reprises, Marc-Antoine Dufour a réalisé plusieurs arrêts-clés, notamment en deuxième période.

« On sait toujours à quoi s’attendre de Dufour. C’est probablement le meilleur goaler de la ligue. C’est l’fun de pouvoir compter sur lui », a souligné Roy, la voix enrouée, après le match.

Notamment grâce au travail acharné d’employés de soutiens tels qu’Alexis Chicoine et Miguel Duchaine, les unités de désavantage numérique des Inouk ont été parfaites en quatre occasions, en plus de marquer un but.

Alexandre Taddeo a bloqué 38 lancers devant le filet des Forts dans la défaite.

Départ canon

Après un premier tour peu inspirant, les habitués du centre sportif Léonard-Grondin ont enfin eu droit à du hockey digne des séries éliminatoires dimanche.

Les Inouk n’ont d’ailleurs pas perdu de temps en surprenant les visiteurs dès le début de la rencontre. Alors que son coéquipier Laurent Minville se trouvait au cachot, Félip Bourdeau s’est servi de sa vitesse sur l’aile droite. Bourdeau a ensuite glissé la rondelle vers Anthony Chicoine, qui a marqué à partir de l’enclave.

« Ça a été un but extrêmement important, qui a donné le ton au match », a confirmé coach Bosch.

Roy a doublé l’avance des siens deux minutes plus tard, plaçant alors le disque entre les jambières de Taddeo. L’entraîneur-chef des Forts, Jean-Daniel St-Martin, a ensuite jugé bon d’appeler un temps d’arrêt pour calmer ses troupes.

Le club chamblyen s’est finalement inscrit au pointage vers la fin du second vingt. Oublié par la défensive adverse, Trudel a déjoué Dufour sur une échappée inscrivant son 5e but des séries.

« On essaie de faire la différence »

En troisième période, les Inouk ont profité d’une pénalité pour bâton élevé contre Samuel Monette. Utilisé du côté gauche sur le jeu de puissance, Roy a repéré Denis dans l’enclave. Ce dernier a habilement redirigé la rondelle dans le haut du filet.

« À l’entraînement, on met beaucoup d’emphase sur les unités spéciales. On sait que les Forts sont solides sur le jeu de puissance, donc on essaie de faire la différence », a mentionné Nicolas Roy.

Dufour a freiné une percée de Cédrick Chagnon en fin de partie, puis les Inouk ont résisté en infériorité numérique dans les dernières minutes du match.

Les partisans de Chambly se sont déplacés en grand nombre pour ce premier match, qui a attiré 538 spectateurs.

Ailleurs dans la LHJAAAQ, le Collège Français de Longueuil (4-1 contre Valleyfield) et le Titan de Princeville (5-3 contre Saint-Jérôme) ont aussi remporté le premier duel de leurs séries « quatre de sept » dimanche après-midi.

La confrontation Inouk-Forts reprendra mardi soir au centre sportif Robert-Lebel. Le troisième match sera disputé à Granby vendredi prochain.