Louis-Pierre Fortier a bloqué 35 lancers devant le filet des Prédateurs. Il arrête ici Justin Sanschagrin.

Les Inouk perdent à domicile contre la pire équipe

Face à la pire équipe de la Ligue de hockey junior AAA, les Inouk ont réussi à s’incliner à domicile, vendredi soir, devant une autre poignée de spectateurs.

Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon sont débarqués à Granby avec cinq petites victoires en 29 matchs. Et ils ont quitté le Centre sportif Léonard-Grondin avec un gain de 6-4, mettant ainsi fin à une série de 11 défaites.

Mais les Prédateurs donnent de la misère aux Inouk. À preuve, il s’agissait de leur deuxième victoire à Granby cette saison.

«Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ce soir? Absolument tout !, a lancé l’entraîneur Charles Rondeau. On a pris l’adversaire à la légère et on a payé le prix. Je n’en reviens pas du nombre de revirements contre nous. Ça fait dur…»

Expulsé en début de troisième période, Sean-Mickeal Kalombo avait eu le temps de marquer deux fois avant de rentrer au vestiaire. Ludovic Harrison, Antoine Billard et William Gagnon ont amassé un but et une passe chacun.

Jacob Graveline a été le meilleur des Inouk avec deux buts. Joakim Bergeron et Tristan Belliveau ont récolté un but et une passe chacun. À son premier match dans son nouvel uniforme, Brandon Tracey a enregistré deux passes.

Les Inouk ont néanmoins dominé 39-30 au chapitre des tirs. Louis-Pierre Fortier a eu le meilleur sur Marc-Antoine Dufour devant le filet.

Les Inouk (12-15-3), qui viennent de perdre leurs trois derniers matchs, retrouveront les Prédateurs dimanche après-midi, cette fois dans Lanaudière.

Un nouveau gardien

L’adjoint de Marc-Antoine Dufour était Rémy Champoux, vendredi. Vingt-quatre heures plus tôt, Champoux était encore le gardien no. 1 des Prédateurs.

Champoux, 18 ans, a été acquis en retour d’un choix de première ronde, rien de moins, et d’un autre de 12e ronde. Clairement, les Inouk l’ont en haute estime. On peut présumer qu’ils voient en lui le futur de l’équipe devant le filet. Reste à savoir si c’est le futur à long terme… ou à court terme.

Car si Champoux vaut un choix de première ronde, imaginez la valeur de Dufour, qui reste le meilleur gardien de la LHJAAAQ. Et les Inouk, on l’a vu encore, ne vont nulle part.

Il ne faut évidemment pas se fier aux statistiques de Champoux avec les Prédateurs, avec lesquels il avait conservé une moyenne de buts alloués de 6,26 en 19 matchs.

Nicolas Gendron, qui secondait Dufour, demeurera dans l’entourage des Inouk, a mentionné le directeur général adjoint Samuel Bessette.

Aussi vendredi, les Inouk ont cédé les droits sur l’attaquant Christophe Morissette au Titan de Princeville en retour d’un choix de… 13e ronde et d’un choix conditionnel. Morissette n’avait disputé que trois petits matchs à Granby cette saison.

Par ailleurs, Christopher Benoit a assisté au match. L’attaquant de 20 ans, qui vient de disputer neuf rencontres avec le Phoenix de Sherbrooke (un but, huit passes), a avoué qu’il ne connait toujours pas les plans de l’équipe de la LHJMQ à son sujet.