Joachim Vachon, qui menace ici le filet de Marc-Antoine Dufour, a récolté un but et une passe.

Les Inouk ont travaillé fort contre Valleyfield

Tenons-nous-le pour dit, les Braves de Valleyfield vont donner de la misère aux Inouk cette saison. Vendredi soir, les Granbyens ont eu besoin de tout leur petit change pour l’emporter 4-3 au centre sportif Léonard-Grondin.

Les Braves ont une bonne équipe et ce n’est pas pour rien qu’ils ont déjà battu les Inouk deux fois en 2017-2018. Ils patinent, ils sont robustes et ils ont un plan de match, ce qui n’est pas toujours le cas des clubs dans la Ligue de hockey junior AAA. Vendredi, ils menaient 3-2 après huit minutes de jeu en troisième période.

Mais voilà, le capitaine Gabriel Chicoine et William Leblanc, fraîchement revenus de la Coupe Canada de l’Est, ont pris les choses en main et les Inouk ont remporté ce qui a clairement été le meilleur match de hockey présenté à Granby­ cette saison.

Chicoine, avec le but égalisateur, et Leblanc, avec le but gagnant survenu à 13 : 41 de la troisième, ont finalement permis aux locaux d’engranger deux points de plus au classement.

« Je savais que ce ne serait pas une soirée facile, a expliqué Patrice Bosch. Les Braves sont solides et ils nous ont fait travailler très dur. Mais gagner après avoir travaillé fort, c’est l’fun, c’est valorisant. »

Joachim Vachon et Maxime Borduas ont inscrit les autres buts des Inouk. Ils ont ajouté une passe chacun. Patrice Demuy a récolté deux mentions d’aide.

Corson décroche la première étoile

Noah Corson a aussi amassé deux passes et a disputé un excellent match. Il n’a pas volé la première étoile qui lui a été décernée. L’attaquant de 19 ans a donné ses lettres de noblesse à l’expression « joueur d’énergie » vendredi.

« Assurément mon meilleur match depuis que je suis revenu à Granby, a commenté le fils de l’ex-Canadien Shayne Corson. Mes pieds bougeaient bien, je voyais bien le jeu, c’était parfait. C’est une grosse victoire, contre un gros club. Je suis content. »

Corson a quitté le Drakkar de Baie-Comeau il y a quelques semaines. Il a enregistré trois points depuis son retour avec les Inouk.

« J’avais la tête basse quand je suis revenu ici, a-t-il avoué. Mais là, je recommence à avoir le goût de jouer au hockey. Et ça paraît, je pense. »

Devant le filet des Inouk, Charles-Antoine Poirier-Turcot a bloqué 31 lancers. À l’autre bout, Marc-Antoine Dufour a fait face à 41 tirs.

Les Braves ont inscrit deux buts en avantage numérique. Derek Dicaire, Samuel Bégin et Jérémy Bouchard ont déjoué Poirier-Turcot.

Maxime Charbonneau a effectué un retour au jeu dans le camp des Inouk. Félix Meunier­, qui a été blessé à l’épaule à la Coupe de l’Est du Canada, a passé son tour.

Après avoir eu toute une opposition, les Inouk (14-5-3) ont maintenant rendez-vous avec l’Arctic de Montréal-Nord (1-19) samedi à compter de 13 h 30 au centre sportif­ Léonard-Grondin.

En passant, paraît-il qu’il y avait 970 spectateurs vendredi soir, de loin la meilleure foule de la saison. Ils risquent d’avoir le goût de revenir, car le spectacle était d’excellente­ qualité.