En plus de repêcher 13 espoirs, les Inouk et leur directeur général, Samuel Bessette, ont obtenu l’attaquant de puissance Sean-Mickael Kalombo sur le marché des transactions.
En plus de repêcher 13 espoirs, les Inouk et leur directeur général, Samuel Bessette, ont obtenu l’attaquant de puissance Sean-Mickael Kalombo sur le marché des transactions.

Les Inouk obtiennent un attaquant de puissance et une dizaine d’espoirs

Les Inouk ont finalement échangé le 2e choix au total, mais ils ont tout de même effectué 13 sélections dans le cadre du repêchage annuel de la Ligue de hockey junior AAA du Québec samedi. Le directeur général Samuel Bessette a toutefois effectué sa principale acquisition dès vendredi soir, alors qu’il a obtenu l’ailier Sean-Mickael Kalombo des Prédateurs en retour d’un choix conditionnel de 2e ronde en 2021.

Mesurant 6 pieds 3 pouces et pesant plus de 200 livres selon le site Elite Prospects, Kalombo peut certainement être qualifié d’attaquant de puissance, une denrée rare dans la LHJAAAQ. La saison dernière, il a récolté un total de 25 points en 43 matchs avec les Panthères de Saint-Jérôme et les Prédateurs, qui déménageront vraisemblablement de Saint-Gabriel-de-Brandon vers Joliette. 

«Sean-Mickael est un gros bonhomme qui peut certainement jouer un rôle important dans notre alignement. Je lui ai parlé et c’est aussi une très bonne personne. On l’avait à l’œil depuis un an et nous sommes très heureux de faire son acquisition. C’est une pièce qui manquait dans notre puzzle», a commenté Bessette.

Ce dernier reconnaît qu’il a dû réagir pour combler la perte de Samuel Michaud, qui poursuivra son parcours dans le circuit collégial.   

Bessette a bon espoir d’attirer Kalombo à Granby, en présumant que la concession, qui pourrait être vendue prochainement, demeurera en ville. Mais si l’attaquant montréalais prend une autre direction, les Inouk récupéreront le choix cédé aux Prédateurs. 

Sean-Mickael Kalombo

Le 2e choix sacrifié

En entrevue mardi dernier, Samuel Bessette rapportait déjà qu'un fort intérêt se manifestait à travers la ligue pour la 2e sélection au total samedi, acquise dans une transaction avec les Rangers de Montréal-Est à l’été 2018. Les Inouk ont finalement accepté de la céder à l’Everest de la Côte-du-Sud contre trois choix de 3e tour et un autre de 4e ronde. Trois de ces choix ont été obtenus en vue des encans de 2021 et 2022.    

«On tenait à repêcher six fois dans les trois premières rondes, mais pas absolument au second rang. Avec mon équipe, on a décidé que c’était la chose à faire », a expliqué Bessette.

L’Everest a éventuellement repêché le défenseur offensif William Robitaille, après que les Forts de Chambly eurent choisi l’attaquant de 19 ans Vincent Lévesque au tout premier rang.

Xavier Baillargeon

Une couleur locale

Réunis au Dooly’s de Granby pour cet encan tenu à distance, les hommes de hockey des Inouk ont donc dû attendre le début du second tour avant d’effectuer leur premier choix, alors qu’ils ont réclamé l’attaquant Xavier Baillargeon. Le Sheffordois a amassé 43 points en 32 matchs réguliers à sa dernière saison avec les Gouverneurs juvéniles de Massey-Vanier. 

«Xavier travaille très fort dans les deux sens de la patinoire. Je n’ai entendu que des bonnes choses à son sujet. On ne voulait pas l’échapper et c’est pourquoi on l’a repêché tôt», a mentionné Samuel Bessette. 

Très heureux d’avoir été choisi par «l’équipe de sa région», Baillargeon confirme cependant qu’il s’est engagé avec les Filons du Cégep de Thetford en vue de la prochaine campagne, et que les Inouk sont «au courant de la situation». 

Toujours dans le premier quart du repêchage, la formation granbyenne a misé sur les jumeaux Alexis et Jérémie Minville, qui animaient l’offensive du Canimex de Marie-Rivier au niveau midget espoir. Elle a aussi sélectionné trois joueurs qui évoluaient dans la Ligue midget AAA, donc deux attaquants des Cantonniers de Magog, Mathis Zakorzermy (5e ronde) et Julien Paillé (8e ronde).

Vers la fin de la séance, les Inouk ont ensuite repêché trois espoirs locaux provenant d’autant de circuits, soit le défenseur Charles Poirier (Racine, 9e ronde) ainsi que les attaquants Vincent Granger (Bedford, 13e ronde) et Louis-Xavier Massé (Roxton Pond, 3e ronde). Outre Massé, deux autres produits des Titans M-18 majeur du Verbe Divin s’ajoutent aussi à leur liste. Les défenseurs Samuel Ross (3e ronde) et David Côté (9e ronde) ne sont toutefois pas originaires du territoire couvert par La Voix de l’Est.

Notons que les Inouk avaient préalablement «protégé» trois joueurs issus de leur territoire : le défenseur Olivier Beaudoin ainsi que les attaquants Mathys Poulin et David Côté. Les trois Sherbrookois ont passé la dernière saison dans la Ligue midget AAA.

«Ce week-end, notre but était de combler des besoins spécifiques tout en repêchant local. On a dû travailler fort dans un contexte assez difficile, mais je suis extrêmement satisfait», a conclu Samuel Bessette.