Le nouveau gardien des Inouk Marc-Antoine Dufour n’a pas perdu de temps avant de s’illustrer devant ses nouveaux partisans. Il est passé bien près de récolter un blanchissage samedi face aux Rangers de Montréal-Est.

Les Inouk malmènent les Rangers

Les Inouk sont demeurés invaincus en 2018 en signant un gain facile de 6-1 face aux Rangers de Montréal-Est samedi après-midi au Centre sportif Léonard-Grondin.

Les nouveaux venus qui se sont joints au club granbyen avant la date limite de la période de transactions n’ont d’ailleurs pas perdu de temps pour faire sentir leur présence.

Acquis des Braves de Valleyfield la semaine dernière, le nouveau gardien numéro un des Inouk, Marc-Antoine Dufour, a notamment brillé devant le filet décrochant la victoire à son premier départ. Il a cédé un but sur 33 tirs conservant un impressionnant pourcentage d’arrêt de ,970.

De son côté, l’attaquant de puissance Anthony Wojcik qui s’est récemment rapporté aux Inouk après un séjour dans la LHJMQ avec les Remparts de Québec, a récolté la première étoile du match. Le costaud ailier gauche de 19 ans a amassé un but et une aide dans la victoire.

Wojcik a entre autres aidé à orchestrer le premier but des siens lorsque Noah Corson a trompé la vigilance du gardien montréalais dès la 6e minute de jeu en première période.

Vincent Roy a répliqué pour les Rangers vers la fin du premier engagement, mais Maxime Borduas a vite redonné l’avance aux locaux en faisant mouche lors d’un avantage numérique alors qu’il ne restait que 25 secondes au cadran.

Joachim Vachon a inscrit un but d’assurance dans les premiers instants de la deuxième période et les Inouk n’ont plus regardé derrière par la suite. Wojcik a porté la marque à 4-1 à mi-chemin de la troisième période avant de voir Raphaël Bouchard planter les derniers clous dans le cercueil des Rangers en signant ses 8e et 9e buts de la campagne.

Bombardé de 39 tirs, Hugo Talbot-­Tassi a été un peu laissé à lui-même devant le filet des Rangers­. Il a néanmoins bloqué 33 lancers dans la défaite.

Granby a fait preuve d’un peu d’indiscipline dans cette rencontre, mais la formation montréalaise n’a pas été en mesure d’en profiter. La troupe de Patrice Bosch a en effet été efficace sur les unités spéciales en inscrivant un but en quatre occasions tout en blanchissant les Rangers à six reprises.

Grâce à ce gain, les Inouk (23-7-4) ont accentué leur avance au deuxième rang de la division Martin­ St-Louis et se sont rapprochés à dix points des meneurs, le Collège Français de Longueuil. Ils tenteront maintenant de signer une troisième victoire de suite dès lundi soir alors qu’ils rendront visite aux Montagnards de St-Gabriel-de-Brandon.