Dans la défaite, Tristan Belliveau a amassé deux points, dont un but.

Les Inouk jouent mieux, mais perdent encore

«On ne peut pas être entièrement satisfaits quand on perd. Mais dans le processus de ce que nous sommes en train de bâtir, je suis plutôt satisfait du match que nous venons de jouer.»

Charles Rondeau a subi sa deuxième défaite en autant de matchs en tant qu’entraîneur des Inouk, jeudi soir à Valleyfield, lorsque sa troupe s’est inclinée 5-3 devant les Braves. Mais l’homme avait des points positifs à relever.

«On n’a pas gagné, il y a des choses que je n’ai pas aimées, mais on a joué un très bon match, a-t-il repris. Les gars ont travaillé fort et ils ont fait preuve de caractère. La seule ombre au tableau, ce sont les quelques mauvaises pénalités que nous avons prises en troisième période et qui ont freiné notre élan. L’indiscipline nous fait mal.»

Le score était égal 3-3 jusqu’à tard en troisième, soit jusqu’à ce que Derek Dicaire, en désavantage numérique, ne vienne donner les devants aux Braves à 13:10 sur un but inscrit en désavantage numérique.

Nicolas Saint-Pierre, dans un filet désert, a ensuite mis fin aux derniers espoirs des Inouk.

Dicaire et Saint-Pierre ont marqué deux fois chacun. Jordan Levac a récolté trois passes.

Marc-Olivier Girard, avec deux buts, et Tristan Belliveau, avec un but et une passe, ont été les meilleurs à l’attaque pour les Inouk. Frédéric Abraham et Jacob Graveline ont récolté deux passes chacun.

Marc-Antoine Dufour a reçu 39 lancers. Les Inouk ont tiré 29 fois sur Émerik Demers.

Les Inouk (10-12-2) recevront les Forts de Chambly (9-13-1) vendredi soir dans le cadre du traditionnel match des toutous. Les Granbyens ne possèdent qu’une avance de trois points sur Chambly au quatrième rang de la section 91,9 Sports, le dernier donnant accès aux séries éliminatoires dans cette division.