Avec cette victoire, les Cobras ont conforté leur place au sommet du classement.

Les Inouk freinés par Terrebonne

Fidèles à leurs habitudes, les Inouk et les Cobras de Terrebonne ont de nouveau offert un match digne des séries jeudi soir. Le club granbyen souhaitera toutefois une issue différente lors du tournoi printanier, puisque les visiteurs ont eu le dessus dans cette bataille âprement disputée. Le défenseur Simon Dubois-Tiberghen a fait la différence dans une victoire de 4-2.

Décoché près de la bande en fin de troisième période, le lancer de Dubois-Tiberghen a semblé surprendre le gardien Marc-Antoine Dufour.

« Je ne crois pas qu’on puisse blâmer le gardien. Il n’a pas vu le tir, il y avait beaucoup de monde devant le filet. Tous nos joueurs sont à blâmer, parce qu’on n’a pas gagné la mise en jeu », a souligné l’entraîneur adjoint Santino Pellegrino, qui était aux commandes des Inouk en l’absence de Patrice Bosch, malade.

Ce revers a stoppé une séquence de cinq victoires dans le camp granbyen.

Jérémy D’Auray (deux buts) et Guillaume Beck (trois passes) ont joué des rôles cruciaux pour Terrebonne.

La réplique des Inouk est venue de Vincent Lampron puis Félip Bourdeau. Louis-Philippe Denis a quant à lui récolté deux mentions d’aide.

Avec 30 arrêts, Dufour a livré une performance honnête, tout comme son vis-à-vis Samuel Gagnon (27 arrêts).

Comme on pouvait s’y attendre entre deux des meilleures équipes de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, ce match a été plutôt robuste, l’objectif étant visiblement de prendre l’ascendant en vue des séries. En fait, ce duel aurait certainement mérité mieux qu’une foule de 325 spectateurs...

Au final, ce sont de petits détails qui ont fait pencher la balance.

Lampron estime que les Inouk, qui ont marqué leurs deux buts en troisième période, ont simplement trop tardé avant de se mettre en marche. « Le sentiment d’urgence n’était pas assez présent en début de match. En troisième période, on n’était plus la même équipe », a affirmé l’ancien du Phoenix de Sherbrooke.

« En séries, pour gagner des matchs, il va falloir jouer pendant trois périodes. Et plus particulièrement contre des équipes comme Terrebonne », a ajouté Pellegrino.

Avec cette victoire, les Cobras ont conforté leur place au sommet du classement. Longueuil et Granby affichent respectivement cinq et sept points de retard.

Toujours pas de record

Par ailleurs, il faudra encore attendre avant de voir William Leblanc égaler le record d’Érik Longtin pour le plus grand nombre de buts en une saison chez les Inouk. Rappelons que Longtin avait secoué les cordages à 55 reprises lors de la campagne 2014-2015.

Leblanc n’a pas marqué à ses quatre dernières sorties, ce qui constitue sa pire léthargie cette saison.

Notons également que Hubert Cyrenne-Blanchard, blessé depuis le 2 décembre, a effectué un retour jeudi soir. Le défenseur de 20 ans a notamment distribué quelques bons coups d’épaule.

« Hubert avait un peu de difficulté avec son timing, mais c’est normal. Il va définitivement nous aider. C’est un morceau important », a mentionné Santino Pellegrino.

Les Inouk et les Cobras croiseront le fer pour une dernière fois en saison régulière mardi prochain, du côté de Terrebonne. Entre-temps, les Panthères de Saint-Jérôme s’amèneront au centre sportif Léonard-Grondin samedi.