Thomas Caron a marqué le filet gagnant dimanche, aidé de ses coéquipiers Louis-Philippe Denis et William Leblanc.

Les Inouk explosent en troisième

Après une victoire obtenue à l’arraché contre Saint-Jérôme vendredi soir, les Inouk ont pratiquement fait jeu égal avec les Forts de Chambly pendant 40 minutes de jeu, dimanche. La formation granbyenne a toutefois explosé avec quatre buts en troisième période, en route vers une victoire de 7-4.

Les visiteurs ont été tout simplement dominants lors du dernier vingt, menant même 23-2 au chapitre des tirs au but.

« On a ouvert la machine, on s’est mis à jouer avec l’ADN des Inouk. On a une équipe rapide, qui travaille, donc, on a forcé les Forts à nous accrocher et à embarquer dans le genre de match qu’on aime », a souligné l’entraîneur adjoint, Patrick Bergeron. En raison de ses engagements avec Équipe Canada Est, l’entraîneur-chef Patrice Bosch est présentement de passage en Nouvelle-Écosse.

Les membres du premier trio des Inouk ont accompli l’essentiel du travail offensif dimanche. Thomas Caron (deux buts, trois passes) a d’ailleurs marqué le filet gagnant, aidé de ses coéquipiers Louis-Philippe Denis (six passes) et William Leblanc (trois buts, une passe).

Les vétérans Vincent Lampron et Laurent Minville ont également enfilé l’aiguille pour Granby tandis que Marc-Antoine Dufour (18 arrêts) a signé sa neuvième victoire de la saison devant le filet granbyen.

Marc-Olivier Gilbert, Samuel Monette, Alexandre Oligny-Root et l’ex-Inouk Anthony Wojcik ont été les buteurs des Forts (4-4-1) qui jouent maintenant pour ,500.

Bourdeau à l’écart

Privés de plusieurs éléments à l’attaque, les Inouk ont aligné pas moins de neuf défenseurs naturels pour ce match. Blessé à la cheville vendredi, Félip Bourdeau n’était pas en uniforme à Chambly. Après Nicolas Roy (blessé à un genou), c’est donc un autre pilier offensif qui se retrouve sur le carreau.

« On ne gagnera pas le championnat en octobre. Donc c’est très important de prendre le temps de guérir ces blessures, pour que ces gars-là soient avec nous quand la vraie saison va commencer », a fait valoir Bergeron.

Les Inouk (10-1-0) trônent toujours au sommet du classement de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Ils seront de retour en action mercredi soir, alors qu’ils affronteront les Panthères (3-6-2) à Saint-Jérôme.