David Lapierre affiche une confiance que l'on pourrait qualifier de tranquille en vue de l'affrontement contre Longueuil..

Les Inouk entament les séries ce soir en recevant le Collège Français

«Les gars sont en forme, ils sont reposés et ils sont prêts pour le beau défi qui se dresse devant eux. Car le Collège Français de Longueuil est un beau défi.»
David Lapierre semblait plutôt détendu, hier, quelques heures avant le début de la série quart de finale quatre de sept de la Ligue junior AAA qui opposera ses Inouk au Collège Français à compter de 19h, ce soir, au Centre sportif Léonard-Grondin. On peut aussi dire que l'entraîneur affichait une belle confiance, une confiance que l'on pourrait qualifier de tranquille.
«Le Collège Français n'a rien à voir avec l'équipe qu'on a vue à Granby avant les Fêtes, a-t-il commencé par dire. Depuis, Pierre Petroni a effectué une tonne de changements, des changements payants, et il a maintenant un des meilleurs clubs de la ligue. Mais on sait ce que l'on vaut, on sait ce qu'on est capables de faire. Pour gagner, il va falloir jouer du gros hockey, il va falloir se présenter. Et on va se concentrer à le faire.»
Tous les détails dans notre édition de mardi