Charles-Antoine Jolin (au centre) a inscrit le deuxième but des Inouk. Il célèbre ici en compagnie de Laurent Minville, sous le regard de Jérémy Way-Gagnon.

Les Inouk... en tirs de barrage

Devant 532 de leurs partisans au Centre sportif Léonard-Grondin, les Granbyens ont disposé des Cobras de Terrebonne, qui sont débarqués en ville avec 12 victoires en 19 matchs, par la marque de 5-4 en tirs de barrage.
Le gain qu'ils ont signé est d'autant plus impressionnant qu'ils tiraient de l'arrière 3-0 après une période de jeu. C'est un but de Vincent Ouellet-Beaudry, qui vient de jouer un match avec l'Océanic de Rimouski dans la LHJMQ, qui a fait la différence et qui a renvoyé tout le monde à la maison.  Mais le véritable héros du match a été Nathan Ward-Raymond, qui a bloqué 50 tirs en temps réglementaire. Après avoir cédé trois fois en première sur 18 lancers, Ward-Raymond a été parfait, ou presque, par la suite. Il a offert une performance franchement impressionnante. «C'est certainement ma meilleure performance dans la Ligue junior du Québec, a expliqué l'ancien des Condors de Kahawake. J'étais en confiance, ce soir, et j'ai fait mon travail.»
Tous les détails dans La Voix de l'Est de samedi.