À l’image de son coéquipier Nicolas Roy, l’attaquant Anthony Chicoine (notre photo) a amassé deux buts et une aide dimanche après-midi.

Les Inouk écrasent les Prédateurs

En visite à Saint-Gabriel-de-Brandon dimanche après-midi, les Inouk se sont montrés sans pitié pour les Prédateurs. Anthony Chicoine et Nicolas Roy ont notamment réussi des doublés dans une éclatante victoire de 8-2.

« Il semble s’être créé une certaine chimie entre Anthony, Ludovick Caron et [Laurent] Minville. Il y a aussi le trio de Roy, [Louis-Philippe] Denis et [Tristan] Belliveau qui va très bien. À chaque match, on a des joueurs différents qui contribuent. C’est plaisant de voir ça », a indiqué l’entraîneur-chef Patrice Bosch, revenu derrière le banc bien qu’il ne soit pas au sommet de sa forme ces jours-ci.

Belliveau et Denis ont d’ailleurs marqué dimanche, tout comme leurs coéquipiers Thomas Caron et Simon Lavoie.

Duteau « plus qu’excellent »
Les visiteurs menaient déjà 7-0 lorsque les Prédateurs ont finalement débloqué leur compteur, tard en deuxième période. Vincent Blanchette et Anthony Morin ont déjoué la vigilance d’Hugo Duteau.

Bosch souligne toutefois que son gardien a dû se signaler à quelques reprises alors que le match était plus serré. « Hugo a été impeccable en présaison. J’attendais de voir son premier départ [dans le calendrier régulier], et il a été plus qu’excellent. À mon avis, il a été notre joueur du match aujourd’hui [dimanche] », a plaidé le coach des Inouk.

Duteau a terminé la rencontre avec 16 arrêts à sa fiche. Dans le camp local, Anthony Blais a accordé sept buts avant de céder sa place à Justin Choinière.

Les Prédateurs tenteront de faire mieux vendredi prochain, alors qu’ils seront de passage au centre sportif Léonard-Grondin.

Invaincus après quatre parties, les Inouk et le Titan de Princeville se partagent présentement le sommet du classement dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Soulignant que la saison est encore très jeune, Patrice Bosch avait le triomphe modeste dimanche. « On a encore beaucoup de choses à améliorer. Mais j’aime le groupe de jeunes qu’on a et notre éthique de travail. On s’en va dans la bonne direction », a-t-il concédé.