Malgré un départ prometteur, les Inouk se sont inclinés 4-2 à leur premier match des séries contre les Braves de Valleyfield.

Les Inouk échappent la première rencontre contre les Braves

Les Inouk se sont réveillés trop tard, vendredi soir face aux Braves de Valleyfield. Battus 4-2 à domicile, les Granbyens tirent maintenant de l'arrière 1-0 dans cette série quart de finale.
Amorphes durant la majeure partie du match, les locaux devaient redoubler d'ardeur avec un retard de 3-1 après 40 minutes de jeu. Il aura toutefois fallu attendre la fin de la troisième période avant de voir les Inouk réduire l'écart.
Marqué en avantage numérique à la 14e minute de jeu, le but de Joachim Vachon a ravivé l'espoir dans le camp granbyen. D'autant plus que Joel Caron a vu son tir passer tout juste au-dessus du filet de Valleyfield quelques instants plus tard.
Une pénalité pour obstruction imposée à Samuel Pitre en fin de partie a toutefois coulé les Inouk. « Je ne ferai pas de commentaire là-dessus », s'est contenté de dire l'entraîneur-chef, Patrick Gosselin après la rencontre. 
Nicolas Desgroseilliers a ensuite porté le coup fatal avec un but dans un filet désert.
Très solide devant le filet des visiteurs avec une performance de 38 arrêts, le gardien Francis Lavallée­ a su fermer la porte aux moments opportuns. « Ils (les Braves) ont joué un bon match. Et en bout de ligne, je pense que Lavallée a fait la différence pour eux », a souligné Gosselin. 
Les Granbyens devront rapidement se ressaisir, puisque la série reprendra dès dimanche soir du côté de Valleyfield. « On va regarder la vidéo du match et faire nos devoirs », a assuré le coach des Inouk.
Expulsé après une dangereuse mise en échec par-derrière sur Desgroseilliers, le défenseur Keven Cloutier pourrait d'ailleurs être suspendu­ pour ce match. 
Un départ prometteur
Les Inouk avaient débuté le match en force devant leurs partisans. Après plusieurs arrêts spectaculaires de Lavallée, Philip Sardinha s'est emparé d'un retour pour ouvrir la marque. Fou de joie, le numéro 15 est même entré en contact avec un officiel pendant sa célébration. 
Granby menait 21-11 au chapitre des lancers au moment de retraiter vers le vestiaire à la fin de la première période. Desgroseilliers a toutefois créé l'égalité 1-1 en tout début de deuxièm­ période. Le vent venait déjà de tourner à l'avantage des Braves.
Les Inouk ont ensuite péché par indiscipline. Alors qu'Antoine Arsenault se trouvait au cachot pour avoir accroché, le tir sur réception de Jérémy Bouchard a trouvé son chemin entre les jambières de Nathan Ward-Raymond. 
Profitant de nouvelles prouesses de Lavallée, les Braves ont creusé l'écart (3-1) avant la fin de l'engagement. Samuel Bégin a enfilé l'aiguille sur une descente hors l'aile en fin de deuxième, jetant une véritable douche d'eau froide sur le centre sportif Léonard-Grondin. Ce but allait s'avérer celui de la victoire. 
Notons que les Inouk ont amorcé les séries avec un alignement en pleine santé. Les attaquants Anthony Chicoine et Tommy Couture ont été retranchés, tout comme les défenseurs Hubert Blanchard et William­ Bouchard pour ce premier duel entre les Inouk et les Braves.