Ludovyk Caron (à gauche) a réussi son premier doublé de la saison contre le Révolution.

Les Inouk dominent le Révolution 6-0

Aussi étrange que cela puisse paraître, les joueurs du Révolution du Lac Saint-Louis peuvent s’estimer heureux d’avoir « seulement » perdu 6-0 à Granby dimanche après-midi. Meilleurs dans toutes les facettes du jeu, les Inouk ont dirigé pas moins de 52 lancers vers le gardien Aidan Hosein.

« On a bien joué pendant 60 minutes, et sur les 200 pieds de la patinoire », a commenté l’entraîneur-chef et directeur général Patrice Bosch.

« Malgré nos nombreux blessés, on devait jouer trois games en quatre jours. Cette victoire prouve qu’on avait encore de l’énergie. »

Ayant également battu les Braves de Valleyfield à deux reprises, les Inouk ont effectivement décroché les six points à leur portée durant cette séquence.

Onzième au classement de la LHJAAAQ, le Révolution était évidemment négligé pour ce duel face aux Inouk (3es). La logique a donc été respectée. Le gardien Hugo Duteau a repoussé 20 rondelles pour signer son premier blanchissage dans l’uniforme granbyen.

Inscrit en début de deuxième période, le but de Laurent Minville s’est avéré être celui de la victoire. Étienne Bourdeau (son premier dans la LHJAAAQ), Ludovyk Caron (deux fois), Thomas Fredette et Jérémie Major ont aussi trouvé le fond du filet.

Utilisé sur le premier trio et en avantage numérique, Caron semble avoir haussé son jeu depuis quelques semaines. L’attaquant originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a récolté huit points à ses huit derniers matchs.

« Le fait de jouer avec [William] Leblanc et [Louis-Philippe] Denis me donne confiance. Et en étant plus confiant, je suis en mesure de produire davantage », a affirmé le principal intéressé.

« Avec mon gabarit, je suis aussi capable de travailler en bas de zone pour faire de la place à mes coéquipiers. »

De solides réservistes

Soulignons également que le jeune Bourdeau a accompli du bon boulot à titre de réserviste, tout comme Samuel Michaud (une passe), qui s’est même retrouvé sur le deuxième trio des Inouk.

« On pense que ces deux joueurs font partie de la relève de l’équipe, qu’ils vont se joindre à nous à temps plein la saison prochaine. On voulait donc leur donner un peu de glace avant les séries », a expliqué Bosch.

Vincent Lampron, Nicolas Nadeau et Leblanc ont tous récolté deux mentions d’aide dimanche.

Les partisans granbyens devront toutefois patienter avant de voir « Will The Thrill » battre le record de buts chez les Inouk. Leblanc demeure en quête de son 55e but, qui lui permettrait d’égaler la marque établie par Érik Longtin. Il aura une autre occasion de passer à l’histoire vendredi prochain, alors que les Flames de Gatineau s’amèneront au centre sportif Léonard-Grondin. « C’est sûr qu’on sent un peu de pression. Mais comme je l’ai dit à Will, les choses vont arriver d’elles-mêmes. S’il y pense trop, ça risque d’être plus difficile », a mentionné Caron.

Encore des blessés...

Bosch ne cesse de le répéter : il a très hâte de pouvoir compter sur un club en santé. Ses prières n’ont toutefois pas été exaucées puisque les attaquants Raphaël Bouchard et Christophe Morissette ont récemment été ajoutés à la liste des blessés. Bouchard pourrait néanmoins revenir au jeu le week-end prochain.

Samuel Nadeau et Simon Lavoie étaient quant à eux suspendus dimanche.