Philippe Savard-Massé a encaissé la défaite à son premier départ dans l’uniforme granbyen. Le gardien de 20 ans a été testé 38 fois.
Philippe Savard-Massé a encaissé la défaite à son premier départ dans l’uniforme granbyen. Le gardien de 20 ans a été testé 38 fois.

Les Inouk dérapent encore face aux Shamrocks

Après une première gifle reçue en septembre, les Inouk ont de nouveau dérapé contre la pire équipe de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, vendredi soir au Centre sportif Léonard-Grondin. Indisciplinés et très brouillons dans les deux sens du jeu, les locaux ne méritaient pas mieux qu’une défaite de 8-4 face aux Shamrocks du West Island.

La formation granbyenne a tenté une remontée avec deux buts en fin de deuxième période puis en début de troisième, qui portaient alors le pointage à 5-4. Échangé par Granby à la date limite des transactions, le vétéran Christophe Duplessis-Lebel a toutefois assommé ses ex-coéquipiers à mi-chemin dans le dernier vingt. Question d’ajouter l’insulte à l’injure...

Et la débandade ne s’est pas arrêtée là.

Après le match, l’entraîneur-chef Charles Rondeau s’est fait avare de commentaires, désirant éviter des propos qu’ils pourraient regretter.

La porte du vestiaire était également fermée peu avant notre heure de tombée. On devine que la frustration était extrêmement vive chez les Inouk (fiche de 15-18-3), qui ont perdu leurs trois dernières parties.

Philippe Savard-Massé a donc encaissé la défaite à son premier départ dans l’uniforme granbyen. Le gardien de 20 ans a été testé 38 fois.

Bailey Bilney-Morrissette et Tommy Callaghan ont notamment déjoué sa vigilance deux fois, tandis que Louis-Antoine Habre détient le but gagnant.

Tristan Belliveau, Christopher Benoit, Joakim Bergeron et Samuel Michaud ont inscrit les filets des locaux.

Nathan Gauthier a réalisé 26 arrêts devant la cage des Shamrocks (8-25-1).

Expulsé dès la première minute

Un tas de pénalités et plusieurs expulsions sont venues ponctuer un match plutôt robuste. Le défenseur des Inouk Justin Sanschagrin a d’ailleurs été renvoyé au vestiaire dès la première minute de jeu, après qu’il ait servi un coup à la tête.

Les Shamrocks ont d’ailleurs ouvert le pointage lors du jeu de puissance de cinq minutes qui a suivi. De mauvais changements ont alors permis à Peter White de marquer au terme d’une descente à quatre contre deux. Le premier d’une série de cafouillages dans le camp granbyen.

Notons par ailleurs que la plus récente tranche de la Coupe Edgar, qui récompense le joueur du mois chez les Inouk, a été remise (avec un peu de retard) au capitaine Tristan Belliveau vendredi. Si la présentation d’avant-match vantait surtout ses qualités humaines, Belliveau a aussi récolté sept points en six matchs durant le mois de décembre.

Les Inouk fouleront à nouveau la glace du Centre sportif Léonard-Grondin dimanche après-midi, alors que les Cobras de Terrebonne (21-11-2) seront de passage en ville. Chose certaine, les locaux ne seront pas les favoris pour cette rencontre...