Notamment menée par Enrico Di Cesare (trois aides), l’attaque des Braves a fait des dommages vendredi soir.

Les Inouk corrigés à leur premier match

Les Inouk ont connu un premier match difficile vendredi soir contre les Braves de Valleyfield. Les visiteurs ont infligé une correction de 5 à 1 aux Granbyens.

Au terme de cette contre-performance, personne n’entendait à rire dans l’entourage des Inouk après la rencontre.

« Je pense que ce soir, on n’a pas compétitionné d’aucune façon. Si on compare avec le match (préparatoire) contre Princeville la semaine passée, c’est le jour et la nuit. On va mettre ça sur le compte de la nervosité et on va regarder ce qu’on a fait de bien pour avancer », a commenté Patrick Bergeron, qui renouait officiellement avec les fonctions d’entraîneur-chef des Inouk.

La formation granbyenne était confrontée à un club déterminé vendredi soir. Le but de l’attaquant Derek Dicaire, marqué moins de trois minutes après le début de la première période, a donné le ton au reste de la partie.

Après une dizaine de minutes et plusieurs essais offensifs, les Granbyens ont finalement trouvé le fond du filet protégé par Emerik Demers. Jacob Graveline a inscrit le premier but des Inouk en saison régulière grâce à un tir des poignets précis qui s’est logé du côté gauche. Graveline a complété un jeu amorcé par Jesse Belzil et la recrue Justin Sanschagrin.

À peine sept secondes après le début de la seconde période, l’attaquant Alex Larocque des Braves de Valleyfield a toutefois déjoué le gardien Marc-Antoine Dufour en désavantage numérique pour redonner l’avance aux Braves.

Les visiteurs ont creusé l’écart une dizaine de minutes plus tard grâce au travail du trio qui avait frappé en début de match.

Cette fois, c’est Justin Lazure qui a marqué, avec l’aide de Dicaire et de Enrico Di Cesare.

Les Braves ont pu attaquer la cage de Dufour sans trop d’opposition pendant le reste de la seconde période. Les tirs répétés à quelques mètres du gardien ont finalement permis à Valleyfield d’enfiler un quatrième but. Anthony Di Cesare a alors secoué les cordages en avantage numérique.

La même recette a permis à Larocque de compléter la récolte offensive des Braves en fin d’engagement.

Malgré de nombreux essais, les Inouk n’ont pu remonter cette pente abrupte.

Dicaire (un but, deux aides) et Enrico Di Cesare (trois aides) ont terminé le match avec trois points chacun.

Dufour a bloqué 29 rondelles vendredi, comparativement à 27 pour Demers.

Un match robuste

Les joueurs des deux équipes ont eu l’altercation facile et les coups d’épaules généreux lors de ce premier duel. Une tension perceptible au centre sportif Léonard-Grondin et visible dans les fiches de pénalités, avec douze punitions du côté des visiteurs et onze pour les Inouk.

Gabriel Goudreault (Granby) et Troy Harwell (Valleyfield) ont d’ailleurs laissé tomber les gants en milieu de troisième période avant d’être rapidement séparés par les arbitres.