Contre l’Everest, Louis-Philippe Denis et William Leblanc (au centre) ont de nouveau mené l’attaque granbyenne avec des récoltes d’un but et deux passes.

Les Inouk arrachent les deux points à Montmagny

À première vue, l’Everest de la Côte-du-Sud n’avait rien d’une équipe d’expansion samedi. Le club de Montmagny a chèrement vendu sa peau devant ses partisans, mais il s’est finalement incliné par la marque de 6-5 face aux Inouk.

« Ils nous ont donné du fil à retordre durant tout le match. On devait être bons pendant 60 minutes pour gagner », a confirmé le grand patron hockey des Inouk, Patrice Bosch.

Les deux équipes n’ont cessé de s’échanger l’avance dans cette rencontre, si bien que le pointage était de 5-5 à mi-chemin en troisième période. Inscrit avec la complicité de Ludovick Caron, le 5e but de la saison du défenseur Vincent Lampron a finalement fait la différence avec moins de trois minutes à écouler au cadran.

« L’Everest n’a rien volé. Le match aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. [...] Ce genre d’opposition va aider notre préparation en vue des séries », a souligné Bosch.

Louis-Philippe Denis et William Leblanc ont de nouveau mené l’attaque granbyenne avec des récoltes d’un but et deux passes. Nathan Martel a imité Caron en amassant un but et une mention d’aide.

Acquis par l’Everest à la mi-décembre, le vétéran Zachary Maheu a complété un tour du chapeau, en plus d’ajouter une passe.

Marc-Antoine Dufour a réalisé 32 arrêts devant la cage des Inouk, contre 30 pour son vis-à-vis Félix-Antoine Leblond.

Plutôt étonnant à sa toute première saison au sein de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ), l’Everest a donc pratiquement fait jeu égal avec Granby samedi.

De peine et de misère, les Inouk sont néanmoins parvenus à rebondir après la défaite (6-3) subie contre Chambly vendredi.

« C’est le genre de match où tu n’as même pas envie de retirer ton gardien pour donner une leçon à tes gars. On a eu ce qu’on méritait. Le travail n’était pas là et on a joué de façon individualiste. »

De nouveaux absents

Par ailleurs, trois nouveaux noms se sont récemment ajoutés à la liste des absents chez les Inouk. Simon Lavoie s’est blessé face aux Forts, tandis que Tristan Belliveau et Jordan Roy ont raté le duel de samedi pour des raisons personnelles.

« Il nous manquait beaucoup de soldats, mais en même temps, c’est comme ça depuis un bout. [...] On a hâte que notre monde revienne, mais ça donne du temps de glace et des possibilités à d’autres joueurs », a fait valoir Bosch.

Bien que la date limite des transactions était fixée à dimanche midi dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Bosch est en attente de l’issue du ballotage avant de prendre ses prochaines décisions. Le DG des Inouk a passé une partie de la journée au téléphone, mais il n’avait rien à annoncer en début de soirée.

Rappelons que les équipes de la LHJAAAQ ont jusqu’à jeudi pour transiger.

Les Inouk disputeront leurs deux prochains matchs à domicile. Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon s’amèneront au centre sportif Léonard-Grondin vendredi soir, puis ce sera au tour du redoutable Titan de Princeville dimanche après-midi.