Les Inouk sont revenus deux fois de l'arrière, enfilant notamment trois buts en moins d'une minute trente en fin de partie, pour l'emporter 6-5 dimanche contre les Braves de Valleyfield.

Les Inouk accèdent aux demi-finales

Les Inouk ont comblé un déficit de trois buts, Joël Caron a signé un tour du chapeau et le club granbyen a éliminé les Braves de Valleyfield en l'emportant in extremis par la marque de 6-5 dimanche sur la route.
Grâce à ce gain, Granby a remporté 4-2 la série quart de finale qui l'opposait à ses rivaux de division et du même coup décroché son billet pour les demi-finales de la Ligue de hockey­ junior AAA.
En avance 5-3 avec moins d'une minute trente à faire au match, Valleyfield­ était pourtant sur le point de forcer la tenue d'un match no 7, mais les Inouk y sont allés d'une spectaculaire poussée de trois buts en toute fin de partie pour se sauver avec la victoire.
« Trois buts aussi rapides en fin de match, honnêtement, de souvenir, je ne me rappelle pas avoir vu ça, a indiqué l'entraîneur-chef des Inouk, Patrick Gosselin. Ça a tous été des buts travaillés extrêmement fort. Ça n'a pas été des tic-tac-toes, mais chaque fois, il y avait de la présence au filet et des gars qui ont accepté de payer le prix dans la zone payante pour faire la différence. »
C'est finalement Caron qui a tranché le débat lors d'un avantage numérique alors qu'il ne restait que 4 petites secondes à jouer à la troisième période. Le joueur étoile acquis des Montagnards à la date limite des transactions a terminé sa soirée de travail avec une récolte de cinq points (trois buts et deux aides).
Blanchi à ses deux premiers matchs face aux Braves, l'attaquant a rebondi de belle façon en amassant 5 buts et 11 aides lors des quatre rencontres suivantes. « Joël a encore une fois connu un très bon match. Il a été hargneux autour du filet. Ça a payé pour lui et ça a payé pour nous en même temps », a relevé­ Gosselin.
Une autre remontée
La défaite est certainement crève-coeur pour les Braves, qui s'étaient forgé une avance de 3-0 dans les 13 premières minutes de jeu. Mais comme ils l'ont fait plusieurs fois dans cette série, les Inouk ont fait preuve de résilience en revenant de l'arrière pour créer l'égalité grâce aux buts de Marc-André Gauthier, Caron et William Leblanc.
Le scénario s'est répété dans les derniers instants du match avec un doublé de Caron et un filet d'Antoine Arsenault qui ont permis aux Inouk d'expédier les Braves en vacances.
« Je suis très satisfait du caractère qu'on a démontré dans ce match-là. On a persévéré, même si c'était mal parti pour nous. On n'a pas connu le départ qu'on voulait en première période, mais on a joué une grosse deuxième. Et sans vouloir être redondant avec ça, Lavallée a encore fait tout un travail devant le filet pour Valleyfield », a noté Gosselin.
Le gardien des Braves a fini sa soirée de travail avec 26 arrêts. De son côté, Nathan Ward-Raymond a repoussé 27 lancers dans la victoire. Les Inouk ont marqué deux fois en quatre avantages numériques tandis que les Braves ont fait mouche une fois en trois occasions.
Le résultat est qu'après avoir tiré de l'arrière 2-0 dans la série, les Inouk ont remporté quatre matchs consécutifs pour passer au tour suivant. « Il y a des choses qu'on a ajustées et des joueurs qui se sont levés. Il y a en a certains qu'on voit plus souvent sur la feuille de pointage, mais il y en a aussi plein d'autres qui ont fait du gros travail pour tourner les choses de bord dans cette série », a affirmé Gosselin.
Place aux Cobras
Les Inouk auront maintenant un beau défi devant eux puisqu'ils devront faire face aux champions de la saison régulière, les Cobras de Terrebonne­, dans le carré d'as. De plus, Terrebonne, qui a perdu seulement six fois en 49 matchs cette saison, a remporté ses trois duels contre Granby cet hiver.
« Oui, effectivement, ce sera un défi de taille, mais ce soir (dimanche), on se donne le temps de relaxer un peu avant d'entamer les préparatifs pour Terrebonne. On n'a pas encore les dates, mais on devrait avoir ça sous peu et on va bien s'assurer d'être prêts pour le début de la série », a indiqué le coach des Inouk.
L'autre demi-finale de la LHJAAAQ opposera le Collège Français de Longueuil à l'Arctic de St-Léonard, qui a finalement disposé des Panthères de St-Jérôme en six parties grâce à un gain de 9-3 dimanche soir.