Troisièmes au classement, les Indians ont mené la Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts avec 108 points marqués en saison régulière. Anthony Mirande (notre photo) a fortement contribué à cette récolte, lui qui a obtenu 13 coups sûrs et 15 points produits.
Troisièmes au classement, les Indians ont mené la Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts avec 108 points marqués en saison régulière. Anthony Mirande (notre photo) a fortement contribué à cette récolte, lui qui a obtenu 13 coups sûrs et 15 points produits.

Les Indians terminent la saison au troisième rang

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Après quatre victoires obtenues en raison de l’écart de points et d’un gain par forfait, les Indians ont conclu leur calendrier régulier avec un autre résultat hors du commun lundi soir. Les Pirates de Saint-Bruno menaient 6-5 en fin de sixième manche au Stade Napoléo-Fontaine lorsque la pluie s’est mise à tomber. Puisque l’action n’a pu reprendre par la suite, un rarissime verdict nul de 2-2 après cinq manches a été ajouté aux statistiques de la Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts (LBSVF).

« C’était un très bon match. On est revenu de l’arrière, mais la pluie est venue contrecarrer nos plans », a raconté le gérant des Indians, Ben Gariépy.

Les statistiques individuelles n'ont pas été comptabilisées, mais Jonathan Choquette et Yann Gauvin ont chacun obtenu deux coups sûrs pour les locaux lors des cinq manches «officielles». Au monticule, Kevin Valcourt a retiré deux frappeurs sur des prises et espacé cinq coups sûrs.

Avec une fiche de 12-3-1, les Indians terminent la saison en troisième position, derrière les Pirates (13-2-1) et les Giants de Belœil (14-2).

« Je ne cache pas qu’on visait un premier championnat de la saison, mais on a quand même subi seulement trois défaites et je suis satisfait », a résumé Gariépy.

La formation granbyenne attend maintenant de connaître ses adversaires en quarts de finale. Les six dernières équipes au classement seront d’abord impliquées dans des séries « deux de trois » au premier tour. Le portrait des éliminatoires sera confirmé au terme du dernier match régulier mardi soir, alors que les Brewers de Drummondville affronteront les Cubs à La Prairie.

Une attaque dominante

Les Indians ont mené la LBSVF avec une récolte de 108 points, un de plus que les Pirates. Les 16 coups sûrs d’Alexandre Larrivée constituent un sommet dans le camp granbyen, tout comme les 15 points produits d’Anthony Mirande. On retiendra aussi l’efficacité de Jonathan Choquette, qui a conservé une impressionnante moyenne de ,500 en 26 apparitions officielles au bâton.

« C’est clair que l’attaque est notre grosse force. Par contre, je dirais que contrairement à l’an dernier, notre défensive est pratiquement impeccable. On n’a aucun problème de ce côté. »

Avec 40 points accordés, sa troupe a effectivement terminé troisième à ce chapitre.

Du côté des lanceurs, Valcourt a été fumant avec une moyenne de points mérités de 1,28. Les partants Jean-Sébastien Varney (2,45) et Olivier Therrien (2,55) n’ont pas à rougir de leurs performances, tout comme les releveurs Danny Barrette (3,06) et Simon Lussier (3,23).

Blessé à un coude, Varney constitue toutefois un cas incertain en vue des séries.

« S’il ne peut pas jouer, ça va faire mal. Mais on n’est pas encore rendu là... », a conclu Ben Gariépy.