Jonathan Choquette a atteint les sentiers cinq fois en autant d’apparitions au bâton à Drummondville lundi soir. Les Indians se sont toutefois écroulés dans la dernière portion du match et ils ont finalement encaissé une défaite de 10-9.
Jonathan Choquette a atteint les sentiers cinq fois en autant d’apparitions au bâton à Drummondville lundi soir. Les Indians se sont toutefois écroulés dans la dernière portion du match et ils ont finalement encaissé une défaite de 10-9.

Les Indians s’écroulent à Drummondville

En avance 9-0 après cinq manches et demie de jeu, les Indians de Granby semblaient se diriger vers une victoire facile à Drummondville lundi soir. Les Brewers ont toutefois explosé dans la dernière portion du match et ils ont finalement signé une spectaculaire victoire de 10-9.

Lanceur partant pour les visiteurs, Olivier Therrien n’a permis aucun point en cinq manches, mais les choses se sont gâtées par la suite.

Disputant leur premier match cette saison, les Brewers ont créé l’égalité avec une avalanche de neuf points aux dépens du releveur Dany Barrette en fin de sixième. Kevin Valcourt a ensuite accordé le point décisif dans le dernier droit.

Il semble que la défensive granbyenne, qui a commis seulement deux erreurs, ne soit pas à blâmer.

Par ailleurs, plusieurs frappeurs ont tout de même connu une bonne soirée dans le camp perdant. Benjamin Savage a produit quatre points, dont trois à l’aide d’un solide double.

Avec trois coups sûrs et deux buts sur balles, Jonathan Choquette a quant à lui atteint les sentiers à chacune de ses présences au bâton. Anthony Choquette, Alexandre Larrivée et Antoine Tellier ont tous obtenu deux coups sûrs.

Pas de changement de nom

Avec une fiche d’une victoire et deux défaites, les Indians se retrouvaient à égalité au huitième rang dans le Ligue de baseball de la Vallée des Forts en date de lundi matin.

Ils reprendront l’action dimanche prochain, alors qu’ils affronteront les Blue Jays du Suroît à Beauharnois. Leur ouverture locale est prévue le lendemain soir face aux Expos de Varennes.

Pour ceux qui se poseraient la question, les dirigeants des Indians n’ont pas l’intention de renommer l’équipe. Un débat concernant les noms ayant une connotation raciste est actuellement mené dans la communauté sportive, particulièrement du côté des États-Unis.