Les Indians tentaient de remporter leur deuxième championnat des séries en trois ans.

Les Indians perdent le match ultime

Un circuit en solo de Louis-Philippe Couvrette, avec aucun retrait en fin de septième manche, a permis aux Pirates de Saint-Bruno de l'emporter 6-5 sur les Indians, lundi soir, à l'occasion du cinquième et décisif match de la finale de Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts.

Couvrette a frappé la longue balle aux dépens de Jean-Sébasten Varney, le seul lanceur utilisé par le joueur-gérant Manuel Charron-Paris à Saint-Bruno.

«Ça fait mal, mais je ne peux qu'être fier de mes gars, a mentionné Charron-Paris. On s'est battus tout au long de la saison, toutes nos séries ont atteint la limite en éliminatoires et on y a cru jusqu'à la fin. Le baseball, parfois, est cruel.»

Tout de même, les Indians vont s'en vouloir, eux qui avaient pris les devants 5-0 en deuxième. Mais les Pirates, à leur tour au bâton dans cette même manche, ont profité de trois erreurs des Granbyens pour créer l'égalité.

«C'est dommage parce qu'on les avait dans les câbles, a expliqué Varney, qui termine les séries avec une fiche de trois gains et autant de défaites.  On voulait la victoire, on aurait dû aller la chercher, mais ça prend un gagnant et un perdant et malheureusement, nous nous sommes retrouvés du mauvais côté. C'est décevant, mais il faut l'accepter. Au moins, on se rappellera toujours qu'on a été impliqués dans tout un match de baseball.»

Dans la défaite, Benjamin Savage a frappé trois coups sûrs.

«Notre saison a pris fin lors de la toute dernière soirée du mois de septembre, a repris Charron-Paris, ce qui veut dire que nous avons eu du succès. Nous ne pouvions pas passer plus proche et nous n'avons surtout pas à être gênés.»

Les Indians tentaient lundi de remporter un deuxième championnat de séries en trois ans, eux qui en étaient à leur cinquième saison dans la LBSVF.