Les Guerriers se retrouvent au bord du gouffre après les défaites subies vendredi et dimanche. «Je sais que nous sommes capables de remporter les deux derniers matchs. Je ne peux pas croire que les Expos nous tiendront en échec trois fois de suite et que nos gros canons ne se réveilleront pas !» affirme toutefois le gérant Ben Gariépy.
Les Guerriers se retrouvent au bord du gouffre après les défaites subies vendredi et dimanche. «Je sais que nous sommes capables de remporter les deux derniers matchs. Je ne peux pas croire que les Expos nous tiendront en échec trois fois de suite et que nos gros canons ne se réveilleront pas !» affirme toutefois le gérant Ben Gariépy.

Les Indians au bord du gouffre

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Forcés de composer avec un alignement affaibli et réduit au minimum, les Indians de Granby ont offert une performance honorable à Varennes dimanche après-midi. Ils ont néanmoins encaissé une deuxième défaite de suite, cette fois par la marque de 7-5, et se retrouvent maintenant au bord du gouffre dans cette série « trois de cinq » en quarts de finale de la Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts.

Pas moins de sept joueurs, dont Anthony Choquette et Frédéric Lussier, manquaient à l’appel dans le camp granbyen, pour différentes raisons.

Les lanceurs Danny Barrette, Simon Lussier et Kevin Valcourt ont été insérés dans l’ordre des frappeurs. Barrette patrouillait le champ gauche, tandis que Lussier s’est retrouvé au premier coussin.

« Je ne veux pas me servir de cette excuse », a toutefois précisé le gérant Ben Gariépy.

« Il nous manquait de bons éléments offensifs, mais nos frappeurs 7, 8 et 9 ont embarqué sur les buts six fois. C’est le cœur de notre alignement qui n’a pas fait le boulot ! »

Les Expos ont aussi profité de deux erreurs défensives pour marquer cinq points en fin de cinquième manche. Anthony Mirande n’a pu atteindre une balle frappée contre la clôture du champ extérieur, puis un autre ballon est tombé entre trois joueurs des Indians derrière le deuxième but.

« Ils nous ont fait payer très cher pour ces erreurs. De notre côté, on a laissé 10 coureurs sur les buts », a souligné Gariépy.

Les visiteurs ont obtenu une dernière chance de créer l’égalité en septième manche. Valcourt, Mirande et Alexandre Larrivée ont tous atteint les sentiers, mais Benjamin Savage a été retiré malgré un solide roulant.

« Je prédis un cinquième match »

Avec une fiche de 12-3-1 en saison, les Indians sont nettement favoris face aux Expos (7-9). Après les défaites subies vendredi (9-5) et dimanche, ils feront maintenant face à l’élimination à Varennes mardi soir.

L’alignement granbyen devrait toutefois être nettement mieux garni pour ce quatrième affrontement. 

« Je sais que nous sommes capables de remporter les deux derniers matchs. Je ne peux pas croire que les Expos nous tiendront en échec trois fois de suite et que nos gros canons ne se réveilleront pas ! » « Je prédis un cinquième match à Granby vendredi soir... »