L’entraîneur Claude Lessard a convié ses joueurs à un entraînement où les nouvelles réalités étaient de mises, vendredi.
L’entraîneur Claude Lessard a convié ses joueurs à un entraînement où les nouvelles réalités étaient de mises, vendredi.

Les Incroyables et les Élites de retour sur le terrain

Privés de leur traditionnel camp de printemps, les Incroyables de J.-H.-Leclerc et les Élites du Mont-Sacré-Cœur sont de retour sur le terrain en espérant une saison «normale» à l’automne.

En fait, les Élites ont foulé le terrain pour la première fois vendredi après-midi alors que les Incroyables, eux, le feront lundi. Évidemment, l’enthousiasme est de mise.

« Les jeunes sont contents, a mentionné l’entraîneur des Incroyables juvéniles, Iannick Beauchamp. Bien sûr, on va s’ajuster à la situation actuelle, on va suivre le plan établi par Football Québec mais au moins, on va faire du football. »

À ce stade-ci, le plan de relance de Football Québec prévoit que la distanciation reste de mise, à l’exception d’une quinzaine de minutes par entraînement où les contacts sont permis.

« Il faut demeurer très, très prudent, a expliqué l’entraîneur des Élites juvéniles, Claude Lessard, quelques minutes avant de sauter sur le terrain. Pour le moment, chez nous, nous ne permettrons pas de véritables plaqués, seulement une certaine proximité entre les joueurs dans le cadre des 15 minutes allouées. Si on veut jouer au football à l’automne, il faut démontrer que nous sommes capables de respecter les règles à partir de maintenant. »

Lessard attendait une quinzaine de joueurs vendredi. Il faut dire qu’on part de loin au Mont-Sacré-Cœur, le football ayant été totalement absent la saison dernière. Une équipe juvénile et une autre benjamine (celle-ci sans plaqués) sont prévues en 2020.

«Il faut demeurer très, très prudent», explique l’entraîneur des Élites juvéniles, Claude Lessard.

Des craintes

Pas moins de 47 joueurs étaient inscrits au camp de printemps des Incroyables juvéniles au mois de mars. Iannick Beauchamp a hâte de voir ils seront combien lundi.

« Certains ont des craintes et c’est tout à fait normal, a-t-il dit. Plusieurs m’ont posé des questions et j’ai tenté d’y répondre le mieux possible. Est-ce qu’on va perdre des joueurs ? Probablement. On s’y attend. »

Les Incroyables vont s’entraîner sans équipement en début de semaine. Et on insistera sur les habiletés individuelles, à l’exception des 15 minutes où les contacts seront permis.

« On est contents de refaire du football, mais c’est la sécurité des jeunes qui doit primer présentement. On va respecter les règles de façon minutieuse. »

Restera à voir ensuite à quoi va ressembler la prochaine saison, en espérant qu’il y en ait bel et bien une.

« Le début de saison sera assurément retardé, a repris Beauchamp. Est-ce qu’on va jouer une saison à peu près normale ? Est-ce qu’on va jouer à huis clos ? On aura la réponse à un moment donné. Mais moi, je suis optimiste et je suis convaincu qu’on va jouer au football à l’automne. »

On l’espère.