Les Incroyables (en foncé) ont eu bien du mal à arrêter les porte-couleurs des Oursons, samedi, au parc Jean-Yves Phaneuf.

Les Incroyables dévorés par les Oursons

Ils s’appellent les Oursons, mais samedi après-midi, ils se sont davantage comportés comme de gros grizzlys.

Les Incroyables du football juvénile de J.-H.-Leclerc ont été dévorés par les représentants de la polyvalente Marcel-Landry de Saint-Jean, samedi après-midi au parc Jean-Yves-Phaneuf, eux qui se sont inclinés… 56-21. Non, les Oursons ne ressemblaient en rien à une équipe qui n’avait remporté qu’un seul de ses quatre premiers matchs de la saison.

« C’est pas compliqué, on vient d’être ramenés sur terre de façon assez solide, merci, a lancé l’entraîneur-chef, Maxime Harkans. Je ne sais pas, peut-être qu’on se pensait trop bons après avoir gagné trois matchs de suite. Dans le fond, c’est une défaite qui risque de faire du bien… »

Habilement menée par le quart Thomas Belgarde, l’offensive des Oursons a été sans pitié pour la défensive des Incroyables. Antoine Gosset a réussi trois touchés et Mavrick Deschamps, deux.

Dans la défaite, Jean-Christophe Roy a enregistré deux majeurs, les deux sur des passes de Charles-Antoine Lemieux, l’autre étant inscrit par Jacob Phaneuf, sur une course.

« Ça n’a pas été mon meilleur match, a expliqué Lemieux qui, à 15 ans, en est à sa première saison avec les juvéniles de J.-H.-Leclerc. Là, on vient de manger une claque et on doit apprendre de ça. Je suis convaincu qu’on va revenir plus fort. »

Les Incroyables (3-2) disputeront leur prochain match vendredi soir alors qu’ils affronteront les Titans de l’école secondaire Joséphine-Dandurand de Saint-Jean au parc Jean-Yves-Phaneuf. Il s’agira de leur avant-dernière rencontre du calendrier régulier et de leur dernière devant leurs partisans.

Parlant de leurs partisans, ils étaient certainement plus de 300 samedi après-midi. Une belle foule par une magnifique journée d’automne.

Toujours sur la scène du football juvénile, mais cette fois dans la Ligue des Cantons-de-l’Est, les Élites du Mont-Sacré-Cœur ont subi une première défaite cette saison après quatre victoires, eux qui se sont inclinés 28-8 devant les Barons du Séminaire de Sherbrooke sur la route samedi soir.