Les Huskys de Cowansville sont les nouveaux champions pee-wee A du Tournoi Lévrard-Trudel de Granby. Dès le son de la sirène finale, ils se sont rejoints au centre de la patinoire pour célébrer.

Les Huskys couronnés champions au Tournoi Lévrard-Trudel

Les Huskys de Cowansville sont les nouveaux champions pee-wee A du Tournoi Lévrard-Trudel, eux qui ont remporté la finale de la classe la plus relevée de l'événement vendredi par la marque de 4-2 contre les Panthères de Granby.
Dès que la sirène a sonné la fin du match, les gagnants ont vite lancé leurs gants dans les airs avant de se rejoindre au milieu de la glace pour célébrer. Encore une fois, le jeune attaquant Mathis Dubois a mené la charge pour les Huskys avec une récolte d'un but et deux passes.
Cowansville avait d'abord noirci la feuille de pointage à 8 : 24 de la première période grâce à un but de Colin Robinson. Loin de se laisser abattre, les Panthères ont répliqué moins de 35 secondes plus tard lorsque Anthony Dodier a fait bouger les cordages.
Mathis Dubois a ensuite brisé l'égalité à la 6e minute du second engagement avec son cinquième but du tournoi. Les Panthères ont cependant fait preuve de caractère en provoquant l'impasse à nouveau. Antoine Royer a en effet fait bouger les cordages dès les premiers instants de la troisième période pour porter la marque à 2-2.
Peu après, les Huskys ont toutefois récidivé avec deux buts sans riposte - des filets inscrits par Raphaël Deslandes et d'Antony Daigneault - pour finalement se sauver avec la victoire et la médaille d'or.
Les nouveaux champions de la catégorie reine du Tournoi Lévrard-Trudel ont ainsi connu un parcours parfait, n'ayant subi aucun revers en cinq parties. De leur côté, les Panthères n'ont pas à rougir de leurs performances. Ils n'ont perdu que leurs deux duels face aux Huskys - en ronde préliminaire et en finale - lors de l'événement.
Pee-wee B et C
Cinq autres finales étaient à l'affiche vendredi et du côté du pee-wee B, ce sont les Aigles de Saint-Jean qui ont gagné le match ultime par la marque de 4-2 contre les Bulls de BedfordFarnham. 
Après avoir vu les Aigles prendre les devants 1-0, Mathis Caron a permis aux Bulls de créer l'égalité en début de troisième période, mais Saint-Jean a répliqué avec deux buts rapides. Cédric Guay a fait mouche à 6 : 26 rétrécissant l'écart à 3-2, mais ce fut trop peu, trop tard pour les porte-couleurs de Bedford/Farnham.
En finale du pee-wee C, les Panthères de Granby sont revenus de l'arrière dans les derniers instants du match pour finalement gagner 3-2 en surtemps face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. Une belle surprise considérant que les Gaulois avaient dominé lors de la ronde préliminaire, marquant 24 buts en seulement quatre parties.
Ces derniers semblaient d'ailleurs en bonne voie de soulever le trophée remis aux vainqueurs après s'être bâti une avance de 2-0 en troisième période. Mais voilà, Léo Conk a littéralement joué les héros pour Granby en inscrivant deux buts en moins de deux minutes dans les derniers moments du match.
Déjà l'auteur d'une passe, Luis-Alberto Pabon-Pertuz a ensuite soulevé les partisans des Panthères en marquant le but de la victoire en prolongation. Le jeune Conk a mérité une aide sur la séquence.
Atome A, B et C
Dans l'atome A, la finale 100 % granbyenne a couronné les Cobras qui ont gagné 5-4 face aux Aigles au terme d'un festival offensif chaudement disputé. Malgré la belle intensité affichée par les Cobras, les Aigles n'ont jamais lâché, revenant de l'arrière à trois reprises.
Ultimement, les Cobras ont néanmoins eu le dernier mot grâce aux buts de Loric Jetté, Liam Morin, Jacob Bissonnette, Thomas Gosselin et Eloi Robert. La réplique des Aigles est venue de Nathan Brodeur, Isaak Fortin, Loik Labbe et Félix Messier-St-Ours.
Enfin, dans la finale atome B, les Riverains de Bécancour ont blanchi 1-0 les Maroons de Waterloo/Valcourt, tandis que dans la classe atome C, les Voltigeurs de Drummondville se sont aussi imposés 1-0 face aux Huskys de Cowansville.
La représentation de ces six finales sonnait la fin du 39e Tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel, qui a accueilli cette année 34 équipes et près de 500 joueurs âgés de 9 à 12 ans entre Noël et le Jour de l'an.