Le lanceur Jérémy Laperle a tiré sa révérence après cinq manches et deux tiers de travail.

Les Guerriers s'inclinent 11-10 contre Longueuil

Dans le cadre d'un véritable match de fous, les Guerriers junior élite se sont inclinés 11-10 en neuf manches face aux Ducs de Longueuil, mardi soir, devant une poignée de spectateurs au stade Napoléon-Fontaine.
Après quatre manches, c'était 1-1. Puis, les Guerriers ont fait 6-1 en cinquième. Mais voilà, les Ducs ont pris les devants 7-6 en sixième et ils ont ajouté deux points en septième. Mais les locaux ont créé l'égalité 9-9 en septième avant, finalement, que les visiteurs se sauvent avec la victoire en inscrivant deux points en neuvième. Ça vous donne une petite idée, juste une toute petite idée, de ce à quoi on a eu droit!
On jouait à qui perd gagne au stade Nap-Fontaine. Vraiment, ce n'était pas beau à voir. Les Guerriers ont commis six erreurs, les Ducs en ont effectué quatre, il y a eu une tonne de buts sur balles, de mauvais lancers, de balles passées et quoi encore. Et ce match de baseball junior a duré plus de 3h30.
Depuis l'an dernier, les règles ont changé lorsqu'on se retrouve en neuvième manche dans la Ligue de baseball junior élite. Ainsi, on place un coureur au premier et au deuxième coussin en début de manche, question qu'on en finisse au plus tôt. Les Ducs en ont profité mardi.
Dans la défaite, Cédryk Émond a frappé deux coups sûrs et a produit trois points.
David Gauthier, appelé en relève en neuvième, a été le lanceur perdant. Frédérick Morin a été le lanceur gagnant.
La partant Jérémy Laperle a tiré sa révérence après cinq manches et deux tiers de travail. Un seul des sept points qu'il a accordés était mérité.
Encore une fois, ça vous donne une idée.
Les Guerriers disputeront leur prochain match vendredi soir en affrontant les Cards de LaSalle au stade Napoléon-Fontaine. Le lendemain, ils croiseront le fer avec les Pirates de Laval, toujours à domicile, dans le cadre d'un programme double.