Lors du second match à l’horaire samedi, le lanceur granbyen Samuel Robichaud a concédé huit points au cours des manches 3 et 4. Les Bisons en ont profité pour voguer vers un gain confortable de 10-4.

Les Guerriers s’enlisent

Coulés par les largesses de certains lanceurs, les Guerriers ont été balayés par les Bisons de Saint-Eustache lors du programme double présenté samedi au stade Napoléon-Fontaine.

Après un début de saison intéressant, la formation granbyenne a maintenant perdu ses cinq derniers matchs. « On a joué contre des bonnes équipes dernièrement. Longueuil et Saint-Eustache sont deux clubs qui vont batailler pour la tête de la ligue. Et on a quand même vu de bonnes choses. Ce sont des petits détails qui font qu’on ne ramasse pas les victoires. Mais je ne suis pas inquiet encore », assure le gérant des Guerriers, Yannick Parent.

La conclusion du premier match à l’horaire, qui s’est transporté en prolongation, aura été aussi enlevante que décevante pour les partisans locaux.

Les Bisons ont marqué trois fois en début de neuvième manche pour prendre les devants 5-3, avant de voir Granby niveler le pointage.

Les visiteurs ont toutefois ajouté quatre points aux dépens du releveur Guillaume Beaudry en dixième. Cette fois, les Guerriers n’ont pu répliquer, s’inclinant finalement au compte de 9-6.

« À partir de la neuvième manche, on part avec deux gars sur les buts, donc ça complique la tâche (de la défensive) », souligne Parent. « C’est sûr qu’on aurait préféré gagner. Mais ça a été un très bon match pour les deux équipes », estime-t-il.

Au rayon des satisfactions, Dave Gauthier a su se relever après un premier départ catastrophique lundi dernier. Samedi, le gaucher a accordé un seul point en cinq manches au monticule.

Malheureusement, Alexandre Brunelle et Beaudry (lanceur perdant) n’ont pu poursuivre son bon travail en relève.

« Dave approchait le cap des 100 lancers, donc on ne voulait pas le surutiliser non plus. Il retournera éventuellement dans le circuit collégial américain, on ne veut pas qu’il lance des games de 130 pitchs. C’est tout simplement ça. »

Sortie difficile pour Robichaud
Lors de la partie disputée en soirée, le lanceur granbyen Samuel Robichaud a concédé huit points au cours des manches 3 et 4. Les Bisons en ont profité pour voguer vers un gain de 10-4.

« Pendant les deux premières manches, Samuel n’avait rien donné. Aucun coup sûr. Mais en troisième, les Bisons se sont mis à frapper la balle. Il faut leur donner le crédit », plaide Yannick Parent.

Sur la butte pour Saint-Eustache, l’excellent droitier Jason Charron n’a permis aucun point mérité dans cette rencontre.

« Charron a trois bons lancers, il obtient beaucoup de prises et défie les frappeurs. C’est un des très bons lanceurs de la ligue », confirme Parent.

Samuel Cyr lui a filé un solide coup de pouce avec trois coups sûrs (cs) et autant de points produits (pp).

Au cumul des deux parties, Sébastien Léger (2 cs, 3 pp) et Gauthier (3s, 1 pp) ont été les meilleurs à l’offensive pour Granby.

Les Guerriers tenteront de se relancer mardi, alors que les dangereux Ducs de Longueuil seront de passage au stade Napoléon-Fontaine.