«Nous sommes dans la position où nous voulions être», explique le vétéran Xavier Langlois.
«Nous sommes dans la position où nous voulions être», explique le vétéran Xavier Langlois.

Les Guerriers poussent les Ducs dans les câbles

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Après avoir subi un revers de 12-5 lors du premier des deux matchs à l’horaire samedi au Stade Napoléon-Fontaine, les Guerriers ont pris les devants 2-1 dans leur série face aux Ducs lorsqu’ils ont disposé des Longueuillois 10-2 devant quelque 200 spectateurs qui mettaient passablement d’ambiance dans la place.

Le match no. 4 sera présenté dimanche à compter de 14h au Parc Paul-Pratt. Si une rencontre décisive s’avère nécessaire à cette série demi-finale de la section Rawlings, elle aura lieu à 17h, au même endroit.

«On va se le dire, on n’a pas joué du bon baseball au cours du premier match, a expliqué le gérant des Guerriers, Mathieu Adam. Il y a eu des erreurs, il y a eu des erreurs mentales, c’était ordinaire, notre affaire. Mais les gars ont fait preuve d’énormément de caractère et ils sont revenus en force immédiatement après. Ça, un gérant aime ça.»

Fidèles à leurs habitudes, les Guerriers ont sorti l’artillerie lourde dès le départ en inscrivant trois points en première manche et cinq en deuxième aux dépens du lanceur perdant Alexis Gaudreault.

Xavier Langlois (deux coups sûrs), Alexandre Clavette (deux coups sûrs) et Alexandre Lapointe (un coup sûr) ont tous produit deux points.

«Il nous reste une victoire à aller chercher, mais ce sera la plus dure, a mentionné Langlois. Encore une fois, il va falloir s’imposer dès le départ.»

Le vétéran receveur, un ancien des Ducs, a aussi aimé la réaction de ses coéquipiers samedi.

«Au baseball, il faut savoir mettre rapidement une mauvaise performance derrière soi. C’est ce que j’ai fait et c’est ce que les gars ont fait. Là, nous sommes dans la position où nous voulions être.»  

Félix Dubeau-Hervieux a été le lanceur gagnant. En six manches de travail, il a accordé un point sur cinq coups sûrs et trois buts sur balles.

Samuel Rajotte avait fait mal aux Guerriers lors du premier match avec trois coups sûrs, dont un circuit, et trois points produits. Jheremy Hernandez-Martel et Alexis Gaudreault n’ont pas été en reste avec trois coups sûrs et deux points produits chacun.

Yuri O’Connor Yokohama a été le lanceur gagnant alors que William Boulanger-Élie, qui a accordé six points dont seulement deux mérités en deux manches et un tiers, a encaissé la défaite.

Samuel Robichaud entamera le quatrième match au monticule à Longueuil dimanche. Mathieu Adam n’était pas encore établi son plan de match en fonction d’une possible rencontre décisive, mais il ne faudrait pas se surprendre s’il donnait la balle à Jeffrey Dupont. 

Même s'il a lancé sept manches et qu'il a effectué plus de 100 tirs vendredi, Xavier Leduc, l'as des Ducs, risque fort d'être envoyé sur la butte lors du match no. 4.