Selon le directeur général Mathieux Rochefort, Mathieu Adam a fait «un travail exceptionnel» en remplacement de Denis Lamontagne. Reste maintenant à savoir s’il sera de retour à Granby en 2021.
Selon le directeur général Mathieux Rochefort, Mathieu Adam a fait «un travail exceptionnel» en remplacement de Denis Lamontagne. Reste maintenant à savoir s’il sera de retour à Granby en 2021.

Les Guerriers n’ont rien eu pour eux, dit Rochefort

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Oui, il y avait de l’émotion dans l’air, mardi soir au Parc Paul-Pratt, à la suite de l’élimination des Guerriers face aux Ducs. Les Guerriers sont devenus une famille et la famille avait mal…

«Il y a des éliminations plus difficiles que d’autres, a avoué le directeur général Mathieux Rochefort. Ces gars-là, on va se le dire, se sont battus tout au long de la saison. Honnêtement, on n’a rien eu pour nous et ça a pris tout un lanceur (Xavier Leduc) pour finalement nous mettre à terre. Je suis fier de ces jeunes-là.»

Les Guerriers n’ont rien eu pour eux, insiste Rochefort.

«Personne n’avait prévu le départ de Denis (Lamontagne, le gérant) après seulement quelques matchs pour des raisons personnelles. Personne n’avait prévu non plus que des problèmes de vision allaient nous priver d’un de nos frappeurs les plus dangereux (Isaac Mailhot-Bérard, qui n’était d’ailleurs pas dans la formation mardi) pendant des semaines. Et en raison de la COVID, on n’a même pas pu effectuer de transactions qui auraient pu faire la différence en bout de ligne.»

Rochefort a d’ailleurs admis que les Guerriers auraient possiblement tenter de mettre la main sur un joueur d’arrêt-court — et peut-être un lanceur — s’ils avaient pu le faire. Défensivement parlant, on a senti les Granbyens vulnérables à l’inter.

«On a fait avec les limites que nous imposait le virus. Mais Simon (Després) a été bon lorsqu’il a joué à l’arrêt-court alors qu’Alexandre (Lapointe) est capable d’être bon, mais ça se joue dans sa tête.»

Selon Rochefort, les Guerriers auront encore ce qu’il faut pour être des aspirants la saison prochaine.

«La saison qu’on a connue en 2019 était une surprise. Nous, quand on pensait à nos chances de remporter le championnat, on pensait d’abord à 2020 et 2021. Notre noyau sera encore très solide l’an prochain.»

À LIRE AUSSI: Les Guerriers éliminés

L’élimination survenue à Longueuil a mis fin à la carrière junior de Xavier Langlois, Xavier Bégin et William Boulanger-Élie. La perte de Langlois, qui était l’âme de l’équipe, va faire mal.

«Xavier, c’était un gros morceau, c’est clair. Il représentait tellement bien ce qu’était les Guerriers de 2020: de bons jeunes, de bonnes personnes, des gars qui avaient le cœur à la bonne place. Et tout ça mis ensemble, ça faisait une belle et grande famille.»

Adam

L’élimination des Guerriers est toute chaude, le corps n’a pas encore eu le temps de refroidir. Mais Mathieux Rochefort sait qu’il aura peut-être, sinon probablement, à se trouver un nouveau gérant.

«Honnêtement, Mathieu (Adam) a fait un travail exceptionnel en remplacement de Denis. Ce n’était pas tout à fait la même philosophie, mais on n’était pas loin. Il connaît son baseball et les gars l’aimaient beaucoup. La seule chose, c’est qu’il est très, très occupé avec ses responsabilités professionnelles (il en mène large dans le monde du baseball à Drummondville) et familiales…»

La prochaine saison est encore loin et Rochefort n’a pas l’intention de mettre de la pression sur Adam afin qu’il statue sur ses intentions. Clairement, les Guerriers aimeraient le revoir.

«La saison vient de finir, on est tous fatigués, brûlés. Ça a été une saison courte, mais tellement intense. On va souffler un peu et on va se reparler tout le monde un peu plus tard. Non, y’a rien qui presse.»