Les Guerriers midget AA avaient remporté le tournoi de Kanata, en Ontario, à la mi-juillet.

Les Guerriers midget AA à «une balle dans le soleil» du carré d’as

Après une saison presque parfaite, les Guerriers midget AA de Richelieu-Yamaska ont raté le carré d’as de peu au championnat provincial, disputé en Beauce durant le long week-end. Les règles de bris d’égalité prévues pour ce tournoi ont finalement entraîné leur élimination.

« Honnêtement, on est très déçus. On a bien performé, on a joué selon les attentes (deux victoires, une défaite). Mais on s’est retrouvés avec les trois meilleures équipes dans le même groupe. On avait le même nombre de points accordés que Québec et ce qui a déterminé l’équipe qui passait en demi-finales, c’est le ratio des points par manches défensives jouées. C’est ce qui nous a éliminés », a expliqué l’entraîneur-chef des Guerriers, Stéphane Bourgeois.

Lors du tournoi, les Guerriers ont joué 13 manches défensives et accordé 7 points. Les Patriotes de Québec-Ouest ont aussi permis 7 points, mais ils ont disputé 14 manches.

« C’est très technique, on était à égalité partout », a mentionné Stéphane Bourgeois.

Les Patriotes et les Élites de Lanaudière se sont ensuite imposés dans le carré d’as. La finale a cependant été reportée à samedi prochain en raison de la pluie.

« C’est plate, si on avait accordé un point de moins contre Québec, c’est nous qui nous serions retrouvés en demi-finales. C’est ça le sport. C’est une balle dans le soleil qui a fait la différence », a souligné Bourgeois.

Avec trois coureurs sur les buts et deux retraits en sixième manche contre Québec-Ouest samedi, Bourgeois a envoyé un releveur sur le monticule. Une décision prise aux alentours de 18 h 30, alors que le soleil était plutôt aveuglant.

« La balle est frappée vers le lanceur, elle fait un bon au sol et (le lanceur) ne voit pas la balle. Alors, il met son gant devant son visage pour se protéger, pensant qu’il va attraper la balle », a raconté Stéphane Bourgeois.

Cependant, la balle n’a pas terminé sa course dans le gant du releveur. Elle a plutôt dévié sur celui-ci et volé vers le champ extérieur sans que le joueur d’arrêt-court ne puisse intervenir. Le jeu a coûté deux points. Mais aussi le tournoi de son club, plaide Bourgeois, qui estime que si son lanceur n’avait pas eu le soleil dans le visage, il aurait effectué l’attrapée et complété le jeu au marbre pour mettre fin à la manche.

Les Guerriers se sont finalement inclinés 6-2 devant les Patriotes.

Parmi les meilleurs

« On sait qu’on avait une des meilleures équipes au Québec actuellement, a assuré Bourgeois. Les entraîneurs en étaient convaincus et les joueurs en étaient convaincus également. »

Les Guerriers midget AA ont conclu la saison 2019 avec une fiche 35 victoires et 8 défaites.

« On s’était fixé des cibles claires avec les joueurs. On voulait gagner la saison, on l’a fait. On voulait gagner les séries, on l’a fait. On voulait gagner la finale des séries de notre ligue, on l’a fait. On voulait gagner un tournoi, on l’a fait à Kanata. »

Leur but ultime était toutefois d’atteindre la finale du championnat de provincial.

« C’est le seul objectif qu’on a raté cette année, et on le rate par une manche défensive. On ne peut pas être déçu de la saison et c’est ce que j’ai dit aux joueurs », a fait valoir Stéphane Bourgeois.

En Beauce, William Galipeau a notamment lancé sept manches et fait 67 lancés pour signer « sa meilleure performance en carrière », assure son coach, qui le dirige depuis quatre ans.

Isaac Sirois a aussi lancé un « match incroyable » dans la victoire de 4-0 lors du premier match des Guerriers vendredi.

« La défensive était là, on a eu plus de coups sûrs dans nos parties que tous nos adversaires, on a commis peu d’erreurs et c’est une malchance sur une balle frappée dans le soleil qui nous coûte le tournoi », a répété Bourgeois.