Les Guerriers ont profité de leur dernier match à domicile en saison régulière pour honorer leurs vétérans, dont le receveur Xavier Langlois (notre photo).
Les Guerriers ont profité de leur dernier match à domicile en saison régulière pour honorer leurs vétérans, dont le receveur Xavier Langlois (notre photo).

Les Guerriers lancent un message aux Ducs

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Avant mardi soir, les Guerriers junior élite avaient gagné une seule de leurs cinq confrontations contre les Ducs de Longueuil cette saison. Les locaux ont toutefois eu le dernier mot face à leurs grands rivaux de la division Rawlings. Huit joueurs différents ont frappé la balle en lieu sûr dans une raclée de 11-1.

Les deux équipes ne peuvent pas s'affronter avant le deuxième tour des séries, mais les Guerriers ont certainement lancé un message des plus clairs.

« On n'a pas connu de grosses performances contre Longueuil cette saison. On aura un bon défi contre LaSalle en première ronde, mais si on retrouve les Ducs ensuite, c'est une bonne chose de bâtir notre confiance et de savoir qu'on peut les battre », a affirmé le receveur Xavier Langlois, honoré par les Guerriers en fin de soirée en compagnie de deux autres joueurs de dernière année.

Au final, c'est un mauvais lancer du gaucher Félix Côté qui a fait la différence en fin de première manche. Auteur d'un solide double au champ opposé, Simon Després en a profité pour croiser le marbre et offrir une avance de 2-1 à la formation granbyenne.

On a d'ailleurs assisté à du jeu très serré dans la première moitié du match, jusqu'alors digne des séries. Les Guerriers (13-8) ont cependant assommé les Ducs (16-6) avec une poussée de quatre points en fin de quatrième. Le pointage était alors de 7-1.

Question d'ajouter l'insulte à l'injure, les locaux ont aussi marqué quatre autres fois à leur dernier tour au bâton.

« Ce n'était pas nécessairement un grand match de baseball, mais c'est certain que je préfère être du bon côté de ce pointage », a commenté le gérant des Guerriers, Mathieu Adam.

Alexandre Clavette et Alexandre Lapointe ont produit deux points chacun dans cette dégelée. Xavier Bégin, Charles-Étienne Foisy et Marc-Antoine Lefebvre ont tous cogné deux coups sûrs.

Évidemment heureux d'obtenir une production offensive diversifiée, Adam souhaitait néanmoins davantage parler de ses lanceurs. William Boulanger-Élie a fait un travail honnête (un coup sûr et un point mérité en deux manches et un tiers) à son troisième départ dans l'uniforme granbyen. Thomas Sansregret (lanceur gagnant), Samuel Robichaud, Isaac Mailhot-Bérard puis Jeffrey Dupont n'ont pas accordé grand-chose en relève.

« Depuis trois ou quatre matchs, je limite les sorties à un maximum de quatre manches. J'utilise autant de lanceurs que possible pour qu'on soit prêts pour les séries. Si on doit jouer cinq matchs en trois jours, ce sera un gros avantage », a souligné Adam.

Jacob Bourque a produit l'unique point des visiteurs, tandis que la défaite a été portée au dossier du partant Félix Côté.

Les vétérans honorés

Comme le veut la tradition, les Guerriers ont rendu hommage à leurs vétérans au terme de leur dernier match à domicile en saison régulière. Comme le hasard fait bien les choses, Bégin, Boulanger-Élie et Langlois ont tous joué pour les Ducs avant de s'amener à Granby.

Utilisé une seule fois en 2020, le lanceur Francis Krakana n'était malheureusement pas disponible pour cette courte cérémonie.

Les partisans présents au Stade Napoléon-Fontaine ont réservé leurs plus généreux applaudissements pour Langlois, dont on a abondamment vanté les qualités sur le terrain, mais aussi à l'extérieur. Pour reprendre les mots de l'annonceur maison Pierre Croteau, il laissera « un héritage important » après  « un passage trop court » chez les Guerriers.

« C'est beaucoup d'émotion quand tu sens que la fin approche. Les dernières séries, c'est spécial pour un joueur, même chose pour le dernier match régulier à la maison », a reconnu le principal intéressé.

«C'est un moment précieux avec mes coéquipiers. Ça va me faire de la peine de ne pas être là pour eux l'année prochaine. »

Question de mettre la touche finale à une soirée mémorable pour la famille Langlois, le paternel, Mario, est reparti avec la cagnotte du moitié-moitié !

Les Guerriers complèteront leur calendrier régulier avec une visite à Coaticook vendredi soir. La série face aux Cards de LaSalle devrait débuter le jeudi 3 septembre au stade Napoléon-Fontaine.