Le gérant Mathieu Adam (en rouge) a accueilli ses joueurs en défensive après que ceux-ci aient blanchi les frappeurs des Cards en quatrième manche.
Le gérant Mathieu Adam (en rouge) a accueilli ses joueurs en défensive après que ceux-ci aient blanchi les frappeurs des Cards en quatrième manche.

Les Guerriers, facilement, prennent les devants

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Les Guerriers ont pris les devants 1-0 dans leur série demi-finale de la section Rawlings au meilleur de cinq matchs les opposant aux Cards de LaSalle lorsqu’ils l’ont aisément emporté 8-1 au Stade Napoléon-Fontaine jeudi soir.

Comme c’est arrivé souvent cette saison, les Granbyens ont fait mal à l’adversaire dès le départ alors qu’ils ont inscrit quatre points, sur autant de coups sûrs, dès la première manche. Premier frappeur, Alexandre Lapointe a envoyé un message clair en cognant un circuit aux dépens du partant des Cards, Tyler Bawart.

«C’était important de démontrer que nous étions prêts, c’était important de commencer en force, a expliqué Lapointe, qui a terminé la soirée avec deux coups sûrs et autant de points produits. Ça faisait pratiquement une semaine que nous n’avions pas jouer et les gars avaient hâte de sauter sur le terrain.»

Xavier Bégin a frappé deux coups sûrs et a produit trois points. Xavier Langlois, qui entame ses dernières séries éliminatoires au niveau junior, a été trois en trois.

Au monticule, Thomas Sansregret (un point mérité en deux manches et un tiers de travail) a été limité à une quarantaine de tirs afin qu’il puisse être disponible en relève samedi, lors du programme double à Lachine, et comme partant dimanche à Granby si un quatrième et un cinquième matchs s’avéraient nécessaires. Les releveurs Félix Dubeau-Hervieux (le lanceur gagnant), Samuel Robichaud et Jeffrey Dupont n’ont rien accordé ensuite.

«Une belle soirée, a mentionné le gérant Mathieu Adam. Les quatre points inscrits dès la première manche ont enlevé beaucoup de pression et on fait en sorte que je n’ai pas eu peur de respecter mon plan de match et de retirer Thomas après 40 lancers. L’attaque a fait le travail (les Guerriers ont frappé 11 coups sûrs), les lanceurs ont bien lancé et nous n’avons commis qu’une seule erreur.»

Utilisé comme voltigeur de droite, Nathan Gagnon, qui arrive de l’Académie de baseball du Canada, a fait ses débuts avec les Guerriers. Il a été zéro en deux.

William Boulanger-Élie et Samuel Robichaud seront au monticule dans un ordre qui reste encore à déterminer samedi pour les matchs no. 2 et 3 de la série.