Les Guerriers ont assommé les espoirs de l’ABC avec cinq points en troisième manche.

Les Guerriers en gagnent une autre !

Les Guerriers n’ont pas frappé 16 ou 17 coups sûrs mardi soir face à la formation des 17 ans et moins de l’Académie de baseball du Canada. En fait, ils n’en ont frappé que quatre coups sûrs. Mais les lanceurs de l’ABC ont accordé 10 buts sur balles, ils ont effectué trois mauvais lancers et leurs joueurs ont commis trois erreurs.

Résultat, les Guerriers, qui ont déjà eu à travailler plus fort, l’ont emporté 6-1 au stade Napoléon-Fontaine. Les Granbyens ont remporté 10 de leurs 11 derniers matchs, eux qui ont maintenant une fiche de 13 victoires et quatre défaites et qui trônent toujours au sommet du classement général de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

L’ABC a inscrit son seul point (non mérité) dès le départ face à Samuel Robichaud qui, en raison du grand nombre de matchs qui attend les Guerriers prochainement, a été limité à deux petites manches de travail. Les locaux ont assommé les visiteurs avec cinq points en troisième manche.

Même s’il n’a frappé aucun coup sûr, Dave Gauthier, utilisé au premier coussin, a produit deux points. Il a obtenu trois buts sur balles, dont deux avec les buts remplis. Marc-Antoine Lefebvre, qui n’a pas frappé de coup sûr lui non plus, a été crédité du seul autre point produit des Guerriers.

En relève de Robichaud, Charles Letendre (trois manches) et Jeffrey Dupont (deux) ont très bien fait les choses.

« J’étais prêt »

« Je savais que j’allais lancer ce soir et j’étais prêt, a expliqué Letendre, qui n’a accordé qu’un coup sûr et un but sur balles et qui a hérité de la victoire, sa première. Je contrôlais bien mes tirs et ma défensive a été solide. »

Letendre a 19 ans et il vient de Drummondville. La saison dernière, il n’a participé qu’à un seul match avec le Rocket de Coaticook.

« Ça n’a pas bien été là-bas, a-t-il expliqué, sans entrer dans les détails. Mais ici, je suis très heureux. J’essaie de contribuer à ma façon, même si je sais que je ne suis pas le joueur le plus important. »

Mardi, il a été très important, il s’est imposé. Les Guerriers ont de la profondeur au monticule et il fait partie de ces bras de qualité sur lesquels Denis Lamontagne sait qu’il peut compter.

« Charles avait eu une sortie difficile à LaSalle en début de saison, mais je n’ai jamais perdu confiance en lui, a dit le gérant. Ce soir, il m’a vraiment impressionné. »

Une performance comme celle de Letendre a permis à Lamontagne d’économiser ses lanceurs en vue de la rude séquence qui attend son équipe. C’est ainsi que les Guerriers recevront les Ducs de Longueuil vendredi avant de disputer un programme double face aux Diamants de Québec le lendemain, toujours à Granby, et de croiser le fer avec les Pirates de Laval, dimanche, cette fois sur la route. Puis, mardi prochain, ils accueilleront Coaticook.

Zachary Gagnon (0-2) affrontera les Ducs vendredi.

« Le week-end ne s’annonce pas facile, mais je sais que les gars seront prêts », a conclu Lamontagne.