Le jeune lanceur Charles-Étienne Foisy s’était bien débrouillé avant la cinquième manche.

Les Guerriers éliminés… mais pas morts

Face aux lanceurs Josh Clark et Alfonso Villalobos, les Guerriers n’ont frappé que trois petits coups sûrs, mercredi soir, au stade Napoléon-Fontaine. Résultat, ils se sont inclinés 4-1 face aux Cards de LaSalle, qui ont ainsi remporté la série finale de la section Groupe Vertdure en sept matchs.

Les Granbyens ont perdu, mais leur saison n’est pas terminée pour autant. Merci à la formule bizarre des séries de la Ligue de baseball junior élite du Québec, qui permet aux trois équipes qui ont été éliminées lors des finales de division, ou si vous préférez en quarts de finale, d’avoir une deuxième chance.

C’est ainsi qu’au stade Napoléon-Fontaine, samedi, les Guerriers, les Alouettes de Charlesbourg et les Pirates de Laval disputeront un mini tournoi à la ronde qui permettra à la meilleure équipe au classement d’accéder aux demi-finales. L’équipe en question affrontera ensuite les Diamants de Québec, champions du calendrier régulier, à l’intérieur du carré d’as.

« C’est décevant, on voulait gagner ce septième match, mais la formule des séries de la LBJÉQ nous offre une autre chance et on va la prendre sans gêne », a souligné le gérant Denis Lamontagne, qui n’avait toutefois pas envie de rigoler après la rencontre.

Le gérant des Guerriers n’y est pas allé par quatre chemins pour expliquer la défaite de son équipe face aux Cards.

« La meilleure équipe, au cours de cette série, ça a été LaSalle, a-t-il tranché. Jamais, au cours de ces sept matchs, l’attaque, la défensive et nos lanceurs n’ont été efficaces en même temps. C’est plate à dire, mais c’est ça. »

Lamontagne a aussi parlé de la défaite de lundi à LaSalle qui a fait mal… et de fatigue.

« On n’a pas eu beaucoup de breaks, on s’entend, cette saison. On a fait le championnat canadien, il y a eu le match-suicide et le calendrier de cette série (sept matchs en neuf jours) était complètement fou. Je ne joue même pas et je suis brûlé… »

Mais voilà, Lamontagne et ses joueurs devront relever la tête… et rapidement s’ils veulent saisir la deuxième chance qui s’offre à eux. Il est déjà décidé que Félix Dubeau-Hervieux lancera le premier match, samedi après-midi, face aux Pirates. Les Guerriers se mesureront ensuite aux Alouettes en soirée.

Trop fort, Clark

Mercredi, le partant des Cards, Josh Clark, avait l’air de Justin Verlander, des Astros de Houston, sur la butte. En six manches de travail, il n’a permis que trois coups sûrs et un but sur balles et le seul point qu’il a accordé n’était même pas mérité. En relève, Alfonso Villalobos a fermé la porte.

Thomas Sansregret, Xavier Langlois et Cédric De Granpré ont été les seuls à frapper en lieu sûr. Le premier coup sûr des Guerriers est survenu aussi tard qu’en sixième manche.

Le jeune Charles-Étienne Foisy, à qui Denis Lamontagne avait donné la balle, a accordé quatre points mérités et quatre manches et deux tiers. Il a abdiqué en cinquième, mais il avait bien lancé jusque-là.

« J’ai fait ce que j’ai pu, mais j’aurais aimé faire mieux, a-t-il dit. Maintenant, il faut oublier ce match et revenir plus fort en fin de semaine. »

Jacob Bourque a produit la moitié des points des Cards.