L'arrêt-court Matthew Lamarche a récolté trois coups sûrs et quatre points produits dans la spectaculaire victoire (20-7) des Guerriers à Longueuil lundi soir.

Les Guerriers dominent leurs grands rivaux

Les Guerriers junior élite ont confirmé leur mainmise sur la division Groupe Vertdure au cours des derniers jours, signant deux victoires en autant de jours contre leurs rivaux naturels, les Ducs de Longueuil.

À Longueuil lundi soir, les visiteurs ont d’abord explosé à mi-chemin dans le match.

Tirant de l’arrière 4-1 après trois manches de jeu, les Guerriers sont revenus en force avec des récoltes de neuf et six points. Partis pour la gloire, ils se sont finalement imposés par la marque de 20-7. 

Matthew Lamarche et Sébastien Léger ont amassé quatre points produits chacun, soit un de plus que Simon Després et Marc-Antoine Lefebvre. Lamarche a aussi frappé trois coups sûrs. 

Malgré un début de partie plutôt chancelant, le lanceur Félix Dubeau-Hervieux a signé sa quatrième victoire en 2019. 

Échangé récemment par les Guerriers, Kirkland Fryer a produit trois points pour les Ducs. 

Le Rocket muselé

La troupe de Denis Lamontagne était ensuite de retour à la maison mardi soir.

À son tout premier départ dans l’uniforme granbyen, et son premier de la présente saison, Gabriel Chiasson a muselé les frappeurs du Rocket de Coaticook. Le vétéran gaucher a permis seulement trois coups sûrs en cinq manches et un tiers dans un blanchissage de 13-0. Samuel Blier puis William Tremblay ont fait le boulot en relève. 

Alexandre Lapointe et Dave Gauthier, avec respectivement quatre et trois points produits, ont mené la charge en attaque. 

En date de mercredi matin, les Guerriers trônaient au sommet du classement de la Ligue de baseball junior élite du Québec. S’ils conservent la tête jusqu’à une date qui reste encore à déterminer, ils auront la chance de représenter la province au championnat canadien junior à la mi-août. 

Notons que les Ducs seront de passage à Granby vendredi soir dans le cadre du match « Foule plein », un concept emprunté aux Inouk du hockey junior AAA. Les Guerriers et leurs partenaires espèrent alors remplir les gradins du stade Napoléon-Fontaine.