Au terme d’une présence cruciale au bâton, Marc-Antoine Lefebvre a poussé deux coéquipiers vers le marbre, permettant ainsi aux Guerriers d’arracher une victoire improbable.

Les Guerriers arrachent une victoire improbable face à l'ABC

La pente semblait très abrupte pour les Guerriers junior élite en début de neuvième manche dimanche après-midi. Les locaux ont toutefois marqué cinq points pour arracher une victoire spectaculaire de 11-10 en surtemps contre l’équipe des 16 ans et moins de l’Académie de baseball du Canada.

À partir de la neuvième manche, les deux équipes amorcent leur tour au bâton avec deux coureurs sur les buts, question d’accélérer le processus. Cette fois, le règlement a donné lieu à de nombreux rebondissements au stade Napoléon-Fontaine.

Très opportunistes, les jeunes joueurs de l’ABC ont d’abord profité de deux lancers imprécis de Samuel Robichaud (utilisé en relève) pour prendre les devants 10-6.

Plutôt que de baisser les bras, les Guerriers se sont retroussé les manches. L’optionnel de Matthew Lamarche et les simples productifs de Frédéric Archambault puis Alexandre Lapointe ont progressivement réduit l’écart à un seul point.

Marc-Antoine Lefebvre s’est ensuite amené à la plaque avec les sentiers remplis et deux retraits au tableau d’affichage. Après cinq fausses balles, le voltigeur de centre a poussé son coéquipier Alexandre Clavette vers le marbre, avant de devancer le relais de l’arrêt-court Robin Gervais.

Au même moment, Simon Després a décampé pour inscrire leur point gagnant. Un autre jeu très, très serré.

« J’adore ce type de moments, mais plus le compte avançait, plus je me demandais ce qui allait arriver. On a finalement réussi à arracher la victoire, et ça fait du bien », a raconté Lefebvre après le match.

« Dès que je frappe, je veux toujours courir aussi vite que possible. On a profité d’un relais ordinaire et d’une très bonne course de Simon. C’est une belle victoire d’équipe. »

Trouver l’équilibre

Les Guerriers ont obtenu une opportunité semblable en fin de sixième manche, mais Isaac Mailhot-Bérard a regardé passer une troisième prise coûteuse. D’ailleurs, on commençait à croire que les locaux allaient simplement payer le prix pour leur manque d’opportunisme.

« Dans le même match, on a très bien joué et vraiment mal joué. On doit trouver une zone grise où on sera plus stables », a commenté le gérant granbyen Denis Lamontagne.

« On a de la difficulté à créer du momentum. On espère que ça s’en vient. » La magie a cependant fini par opérer dimanche et les Guerriers ont porté leur fiche à trois victoires et une défaite.

Évoluant au deuxième coussin pour l’ABC 16U (2-3), Nathan Laliberté a été la vedette offensive de ce duel avec quatre points produits, dont un long circuit au champ centre.

Dans le camp granbyen, le vétéran Guillaume Beaudry a obtenu son premier départ de la saison. Le gaucher a accordé six points en cinq manches de travail, mais il n’est pas le seul à blâmer.

« Deux balles passées dès la première manche, c’est sûr que ça fait mal. Il va falloir qu’on s’améliore à ce niveau-là », a affirmé Lamontagne. Des commentaires qui concernent à la fois les receveurs Maxime Desruisseaux et Kirkland Fryer.

Malgré une performance chancelante en prolongation, Robichaud a été le lanceur gagnant. Yohann Dessureault a encaissé le revers.

Encore la météo...

Les Guerriers junior élite devaient aussi disputer un programme double à domicile samedi, mais Dame Nature est encore une fois venue jouer les trouble-fêtes.

« Comme les visiteurs étaient les Diamants de Québec, nous devions prendre une décision [samedi] matin. Au moment de prendre la décision, il annonçait 90 % de précipitations. Les 2 clubs, d’un commun accord, ont avisé la LBJEQ de la décision [de reporter les matchs] », peut-on lire sur la page Facebook des Guerriers.

Ce programme double pourrait potentiellement être repris le 22 juin, mais le tout reste à confirmer.

À peine deux semaines après le début de la saison, l’organisation granbyenne a déjà été forcée de repousser quatre parties locales.

Les Guerriers reprendront l’action dès mardi soir. Ils affronteront alors les Ducs à Longueuil. Le jeune Félix Dubeau-Hervieux aura l’occasion de faire ses preuves au monticule.