Jeffrey Dupont et les Guerriers ont achevé les Cards avec une victoire de 7-3, dimanche.
Jeffrey Dupont et les Guerriers ont achevé les Cards avec une victoire de 7-3, dimanche.

Les Guerriers achèvent les Cards

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Un autre solide départ a permis aux Guerriers de vaincre les Cards de LaSalle 7-3, dimanche après-midi, au Stade Napoléon-Fontaine. Ils ont ainsi éliminé leurs rivaux en quatre matchs au premier tour des séries de la Ligue de baseball junior élite du Québec. On aura donc droit à une confrontation fort attendue entre Granby et Longueuil en finale de la division Rawlings.

Comme ils l’avaient fait lors des deux premières parties contre LaSalle, les Guerriers ont marqué dès la manche initiale dimanche. Le gaucher Jack Kido a reçu un accueil brutal, lui qui a accordé cinq coups sûrs et autant de points avant d’enregistrer son seul retrait. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas fait long feu!

Francis Beaudoin a généré le point gagnant à l’aise d’un amorti sacrifice.

«C’était notre objectif de commencer fort. En se donnant un gros coussin, on devient plus confortables pour la suite», a affirmé le vétéran voltigeur Xavier Bégin, qui a aussi contribué à cette poussée avec un simple productif.

«On a bien frappé durant toute la série, en plus d’être agressifs sur les sentiers. On a aussi bien joué défensivement et nos lanceurs ont fait le travail», a-t-il ajouté.

Avec une impressionnante moyenne au bâton de .667, Xavier Langlois a sans contredit été le meilleur frappeur des Guerriers contre LaSalle.

Les Cards avaient «le couteau entre les dents»

Les Cards se sont montrés menaçants à mi-chemin dans le quatrième affrontement, mais les locaux ont été en mesure de fermer la porte. Le troisième but Isaac Mailhot-Bérard et Beaudoin, au champ gauche, ont réalisé des jeux importants en fin quatrième manche, puis le releveur Jeffrey Dupont a soutiré trois retraits consécutifs sur des prises en sixième.

«On doit donner du crédit aux Cards, qui ont frappé la balle solidement. Ils sont arrivés avec le couteau entre les dents et ils n’ont pas lâché, du début jusqu’à la fin», a souligné le gérant des Guerriers, Mathieu Adam.

«On n’a eu aucune manche facile en défensive.»

Lanceur gagnant, Dupont a frustré ses adversaires pendant trois manches et deux tiers. Il n’a concédé aucun point en trois sorties contre LaSalle.

Toujours embêté par une blessure, le partant Félix Dubeau-Hervieux (quatre coups sûrs et trois points accordés en deux manches) a connu plus de difficultés avant de céder sa place à Samuel Robichaud.

Samuel Archambault, Alexandre Lapointe et Beaudoin ont aidé la cause de leurs lanceurs avec deux coups sûrs chacun.

Paul Labelle a claqué deux simples et un double pour les visiteurs.

Le réveil de Bégin ?

Avec une époustouflante moyenne au bâton de .667, Xavier Langlois a sans contredit été le meilleur frappeur des Guerriers dans cette série.

Xavier Bégin constitue néanmoins une des belles surprises dans le camp granbyen. Le résident de Varennes présentait une moyenne de ,154 le 11 août dernier, mais depuis, il a explosé avec 15 coups sûrs en 11 rencontres.

«J’avais bien commencé lors des matchs hors concours, mais j’ai connu un petit creux durant la saison. J’avais peut-être moins confiance en moi», a raconté le principal intéressé.

«[Le professionnel] Raphaël Gladu, un des entraîneurs au Collège Laflèche, m’a pris de côté pour m’expliquer mes défauts au bâton. Maintenant, je me sens beaucoup plus à l’aise.»

Bégin souhaite terminer son stage junior élite en allant «jusqu’au bout» avec les Guerriers.

Robichaud expulsé... après le match !

La série trois de cinq opposant les Guerriers et les Ducs débutera au parc Paul-Pratt jeudi soir. On enchaînera ensuite avec un programme double à Granby, puis, si nécessaire, un autre à Longueuil le lendemain. Chose certaine, cette finale de division s’annonce prometteuse.

«Il y aura probablement plus d’animosité face aux Ducs, mais je crois que les gars sont prêts pour ça», a indiqué Mathieu Adam.

Les Guerriers devront toutefois se passer de Robichaud lors du premier match. Les officiels ont décidé de suspendre le lanceur granbyen après qu’il se soit moqué des Cards dans les secondes suivant leur élimination.

«Il y avait un peu d’animosité...», a convenu son gérant.

Ailleurs dans la LBJÉQ, les Bisons de Saint-Eustache et le Royal de Repentigny se disputeront les grands honneurs de la division La Cage - Brasserie Sportive. Pour ce qui est de la section Financiere Sun Life, les Diamants de Québec ont rendez-vous avec les Aigles de Trois-Rivières.