En finale, le quart-arrière des Élites Charles-Antoine Goulet a amassé près de 335 verges par la voie aérienne, complétant notamment trois passes de touché. Ce ne fut toutefois pas suffisant pour permettre aux Granbyens de l'emporter.

Les Élites cadet s'avouent vaincus en finale

Les Élites cadet du Collège Mont-Sacré-Coeur n'ont pas connu la fin espérée, samedi après-midi, en finale de la troisième division de la Ligue de la Montérégie. Les Broncos de l'école secondaire Baie-Saint-François, à Salaberry-de-Valleyfield, représentaient un défi colossal, et ils se sont finalement imposés 32-20 devant leurs partisans.
« On savait qu'ils (les Broncos­) avaient une très bonne équipe. Ils ont quand même marqué 50 points par partie en moyenne cette saison », souligne l'entraîneur-chef des Granbyens, Benoit Penelle. Mais au milieu du troisième quart, l'écart était de seulement un touché. « On a été dans le match tout le long. »
La formation campivallensienne a toutefois conservé son ascendant au dernier quart, marquant un majeur de plus que ses adversaires.
Penelle estime que le niveau de maturité physique des Broncos­, fort impressionnant pour des joueurs âgés de 12 à 14 ans, a pesé lourd dans la balance. « Ils devaient avoir une dizaine de gars de 200 livres et plus. Un moment donné, ça finit par faire la différence. »
En finale, les Élites cadet ont profité d'une solide performance de leur quart-arrière. Charles-Antoine Goulet a amassé près de 335 verges par la voie aérienne, complétant trois passes de touché. « Ça a été un bon match pour nos trois unités. Le pointage n'a juste pas tourné en notre faveur », estime Benoit Penelle. 
Comme il l'avait fait vendredi, le coach des Élites a vanté le travail accompli par son groupe de « vétérans » cette saison. « On se demande souvent si la jeunesse d'aujourd'hui va nous amener des grands leaders. Mais je peux vous dire que nos vétérans, ce sont des leaders exceptionnels. (...) Ceux qui vont les remplacer l'an prochain auront de grands souliers à chausser. »
Une finale à Granby
Bien qu'aucune équipe granbyenne n'était impliquée, le parc Jean-Yves-Phaneuf accueillait la finale interrégionale de la deuxième division de la classe juvénile, samedi après-midi. Les Dragons de Saint-Georges-de-Beauce ont facilement défait (28-5) les Patriotes de l'école secondaire Saint-Joseph, située à Saint-Hyacinthe.