Simon Després a frappé deux coups sûrs et a produit un point dans une cause perdante.

Les Ducs achèvent les Guerriers

Alexandre Brunelle a finalement bel et bien effectué son dernier départ dans l'uniforme des Guerriers samedi soir au stade Napoléon-Fontaine. Son équipe a perdu, mais le vétéran lanceur s'est battu comme pas un.

Les Guerriers se sont inclinés 6-2 en huit manches face aux Ducs de Longueuil, qui remportent ainsi cette série quart de finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec en quatre matchs d'affilée.

Brunelle a été remplacé après avoir permis aux deux frappeurs qu'il a affrontés en huitième de se rendre sur les buts. Les Ducs auront finalement enregistré quatre points face au partant des Guerriers et face à Samuel Robichaud, venu en relève, au cours de leur dernier tour au bâton.

Au final, Brunelle a lancé sept manches et a accordé quatre points, mais un seul mérité. Il a permis quatre coups sûrs et deux buts sur balles. Il a très bien travaillé et a tenu son équipe dans le match. Et on le répète, il s'est battu avec coeur.

«Alex nous a donnés une chance de gagner et il a parfaitement rempli son mandat, a mentionné le gérant Yannick Parent. On aurait aimé l'emporter pour lui...»

Les Guerriers auraient pu se sauver avec la victoire en fin de septième. À la suite d'un simple d'Alexandre Clavet, Alexandre Lapointe a été retiré au marbre, ce qui a constitué le dernier retrait de la manche.

«Encore ce soir, on a frappé plus de coups sûrs que les Ducs (huit contre six), a repris Parent. On aurait pu gagner ce match.»

Les Guerriers ont toutefois commis quatre erreurs, contre deux pour les Ducs.

Simon Després a frappé deux coups sûrs et a produit un point dans la défaite.

«Perdre en quatre, c'est plate, mais je reste fier de mes joueurs et fier de notre saison, a encore dit Parent. On perdu contre une belle machine de baseball. À mon avis, les Ducs vont se rendre jusqu'au bout.»