Le soccer est un sport important à Granby. Et des centaines de jeunes se demandent s’ils pourront pratiquer leur sport préféré.

Les Cosmos vivent d’espoir

En 2019, plus de 1400 jeunes ont joué au soccer pour les Cosmos de Granby. Mais voilà, nos jeunes auront-ils seulement la chance de pratiquer leur sport préféré cette saison ?

« On vit d’espoir, explique le président des Cosmos, Bruno Paré. Les gens de Soccer Québec se réunissent en fin de semaine et on va attendre de leurs nouvelles. Comme tous les autres, le monde du soccer est en attente. »

Soccer Québec a suspendu ses activités jusqu’à la fin du mois. Jeudi, chez les pros, la MLS a annoncé qu’aucun match ne sera joué avant la mi-mai.

« Les jeunes aiment jouer au soccer parce que c’est un sport qui les fait bouger et là, ils ne peuvent pas faire grand-chose, reprend Bruno Paré. Ce qu’on vit est difficile pour tout le monde, les jeunes comme les plus vieux. On n’a pas le choix d’attendre les développements et respecter les consignes qui nous sont imposées. »

Les gens du conseil d’administration des Cosmos vont quant à eux se réunir en début de semaine. Suivant les nouvelles recommandations de Soccer Québec, si nouvelles recommandations il y a, ils vont étudier différents scénarios.

« C’est évident que ça ne nous tente pas de tirer un trait sur la saison, dit encore Bruno Paré. Mais on ne contrôle pas tout présentement. »

Le président des Cosmos est le premier à trouver difficile ce qui se passe.

« C’est une situation extraordinaire, exceptionnelle. Nous n’avons jamais vécu ça personne. Tout le monde le dit, tout le monde le répète, mais c’est vrai quand même : le sport passe deuxième présentement. »

Reste à savoir pour combien de temps.