Les filles des Cosmos U-15 AAA amorceront leur saison à domicile dimanche après-midi. Elles ont complété leur préparation cette semaine, sous la supervision de l’entraîneur-chef Auxence Yerly.
Les filles des Cosmos U-15 AAA amorceront leur saison à domicile dimanche après-midi. Elles ont complété leur préparation cette semaine, sous la supervision de l’entraîneur-chef Auxence Yerly.

Les Cosmos AAA visent le premier tiers

Ce scénario semblait plus qu’improbable il n’y a pas si longtemps, mais les deux équipes AAA des Cosmos sont prêtes à amorcer une saison écourtée, mais prometteuse, ce week-end. Directeur technique du club granbyen, Auxence Yerly estime qu’elles peuvent espérer terminer dans le premier tiers du classement au sein de la Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ).

La formation U-16 masculine affrontera les Caravelles à Sainte-Foy samedi soir, tandis que les filles de niveau U-15 recevront le Royal Sélect de Beauport au parc Jean-Yves Phaneuf dimanche, à compter de 16 h.

Yerly reconnaît que la campagne 2020 sera forcément différente des autres. Les équipes de LSEQ devront se contenter de sept parties, plutôt que de 19 lors des années précédentes. Le championnat canadien a également été annulé en raison de la pandémie.

« C’est déjà bien parce qu’à un certain moment, on ne pensait pas avoir de saison du tout. Au moins, les jeunes pourront jouer de vrais matchs et poursuivent leur développement. »

Le volet compétitif des Cosmos a été relancé dans la semaine du 22 juin, en passant directement à la cinquième phase du plan préparé par Soccer Québec. Les deux équipes AAA des Cosmos ont donc pu profiter d’une préparation à peu près normale, « tout en gardant une certaine forme de distanciation ».

Satisfait de ce qu’il a vu lors des matchs préparatoires disputés au sein de la structure d’élite des Cosmos, Auxence Yerly entrevoit la suite des choses avec optimisme.

« Les attentes sont différentes puisqu’il n’y aura aucune relégation cette saison. Ça réduit considérablement le niveau de pression sur nos jeunes », souligne-t-il.

« Je crois que nos deux groupes ont les outils pour terminer dans le premier tiers. Mais, si elles se retrouvent en milieu de classement, ce ne sera pas dramatique parce qu’on peut continuer à bâtir en vue de 2021. Cette saison sera spéciale pour tout le monde. »

Dirigée par Frédéric Parent, la formation U-16 AAA des Cosmos profitera notamment du retour du gardien Nathan Quinn, récemment passé par l’Académie de l’Impact de Montréal.

De bons piliers

Yerly était aux commandes de l’équipe féminine qui a remporté le championnat de la Ligue interrégionale de la zone 2 (LIZ2) dans la classe U-14 AA l’été dernier. Il continuera de s’appuyer sur plusieurs joueuses-clés au niveau supérieur.

« Notre gardienne, Claudia Viau, est un élément très important. Maika Sanesac et notre capitaine, Alexanne Paré, couvrent le milieu de terrain. Derrière, Charleen Lamothe et Daphnée Steben composent notre charnière centrale. Offensivement, on peut notamment s’appuyer sur Maryka Rajotte. »

Dirigée par Frédéric Parent, la formation U-16 AAA profitera quant à elle du retour du gardien Nathan Quinn, récemment passé par l’Académie de l’Impact de Montréal. Plus jeunes que la plupart de leurs coéquipiers, David Litié et Hermann Vianney montrent néanmoins « un potentiel très fort ».

Quelques éléments provenant d’autres clubs se sont aussi ajoutés durant l’entre-saison.

Si certains talents sortent inévitablement du lot, Auxence Yerly parle néanmoins de deux groupes « très homogènes ».

« La majorité de nos gars jouent ensemble à l’année puisqu’ils font partie du sport-études de l’ARS Richelieu-Yamaska. Le portrait est semblable du côté féminin. Ça fait une grosse différence au niveau de l’élite quand les joueurs touchent le ballon cinq ou six fois par semaine. »

Deux autres équipes des Cosmos pourraient atteindre le niveau AAA au cours des prochains mois. Les représentants locaux disputeront le « championnat de la montée » en classe U-14 AA, autant chez les filles que les garçons.

VOLET RÉCRÉATIF : C’EST REPARTI

Par ailleurs, notons que les joueurs du volet récréatif sont également de retour sur les terrains depuis samedi dernier.

« Peu importe le sport, les jeunes ont besoin de bouger et de voir leurs amis. Il ne faut pas oublier que certains ne sont pas retournés à l’école. C’était un moment important pour eux », rapporte le président des Cosmos, Bruno Paré.

Le processus de déconfinement est donc complété au sein du club granbyen, qui a enregistré plus de 800 inscriptions cet été. « La relance n’a pas été simple, mais en même temps, je crois que les gens sont assez compréhensifs dans toutes les sphères de la société. »

« Tout le monde est content que ce soit reparti. On va se souhaiter une belle saison, sans trop de problématiques et avec des jeunes en santé. »

En revanche, on navigue toujours dans l’inquiétude pour ce qui est de l’International de soccer Jean-Yves Phaneuf, dont la mouture de 2020 est toujours prévue durant le premier week-end de septembre.

En plus de celle de Soccer Québec, le comité organisateur attend toujours l’approbation des municipalités concernées. Bruno Paré estime qu’une décision devra être prise d’ici la fin juillet.