Champion avec les Conquérants (chandails foncés), le capitaine Alexis Joseph a été nommé joueur par excellence de la classe AAA relève dimanche.

Les Conquérants triomphent au Tournoi national de hockey pee-wee de Waterloo

Menés par leur capitaine Alexis Joseph, les Conquérants des Basses-Laurentides ont remporté les grands honneurs de la classe AAA relève, dimanche, au 46e Tournoi national de hockey pee-wee de Waterloo. Les Élites de Beauce-Appalaches se sont accrochés aussi longtemps que possible, mais ils ont finalement encaissé une défaite de 3-0.

Cette confrontation opposait deux des bonnes équipes aux Québec, les Conquérants (troisièmes) et les Élites (septièmes) faisant partie du top-10 du classement provincial POC. Les représentants des Basses-Laurentides ont toutefois dominé l’essentiel de cette finale.

« L’investissement et la discipline de nos jeunes ont fait la différence », a souligné l’entraîneur-chef des champions, Gino Forcillo, en entrevue avec La Voix de l’Est.

« Quand tu joues bien défensivement, ça finit par t’amener des chances offensivement. »

Les Conquérants ont profité de leur premier jeu de puissance pour briser la glace à la fin du premier vingt. Le gardien Benjamin Lehoux a d’abord bloqué un lancer de Joseph, mais Thomas Ravary s’est emparé du retour.

Affichant seulement deux lancers après autant de périodes, les Élites ont redoublé d’ardeur lors du dernier engagement. Une cinquième pénalité est toutefois venue plomber leurs espoirs. Matis Gallant a inscrit le but d’assurance en avantage numérique, puis Dylan-Alec Chery a complété le pointage dans un filet désert.

Un joueur d’exception?

Le titre de joueur par excellence de la classe AAA relève a ensuite été remis à Alexis Joseph.

Surclassé au niveau pee-wee depuis deux saisons, l’attaquant de 10 ans a récolté 10 points en cinq matchs à Waterloo. Le jeune Joseph figure aussi parmi les meilleurs pointeurs dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec.

« Sa vision du jeu, son sens de l’anticipation et ses habilités avec la rondelle font de lui un joueur d’exception », a affirmé coach Forcillo.

Malgré tout son potentiel, le principal intéressé s’efforce de garder les deux pieds sur terre.

« J’ai donné mes premiers coups de patin avec des gars plus vieux d’un an, donc ce n’est pas nouveau pour moi », a fait valoir Alexis Joseph.

« Je veux simplement jouer, m’amuser et continuer de m’améliorer. »

Notons que les Junior Terriers de Boston, dirigés notamment par l’ex-étoile de la LNH Jarome Iginla, ont perdu en quarts de finale samedi.

Le Husky de Cowansville s’est incliné lors de la finale pee-wee BB.

Le Husky finaliste

Les finales de dimanche ont débuté avec la présentation d’un duel entre le Husky de Cowansville et les Voltigeurs de Drummondville dans la classe BB.

Ces derniers ont marqué quatre fois sans réplique en deuxième période, en route vers une victoire convaincante de 5-1.

« Nos gars ont commencé à être stressés après leur premier but. On a raté beaucoup d’occasions » a raconté l’entraîneur-chef du Husky, David Benoit.

« Ce qui fait encore plus mal, c’est qu’on a aussi perdu en finale du tournoi de Saint-Bruno au mois de novembre... »

Alexis Proulx a réussi un doublé pour les éventuels champions. Lucas Gnocchini a inscrit l’unique but des locaux.

Le jeune Gnocchini est d’ailleurs reparti avec le titre de joueur par excellence dans sa catégorie. Le numéro 43 a récolté sept points en quatre matchs, tout comme son coéquipier Zackary Bélanger.

Double triomphe des Voltigeurs

Les représentants de Drummondville ont triomphé deux fois plutôt qu’une dimanche. Les Voltigeurs 3 ont aussi vaincu le Phoenix 3 de Sherbrooke 4-3 en finale B.

Le Phoenix tirait de l’arrière 4-0 au milieu du second et n’a pu compléter sa remontée. Le filet gagnant appartient à Loick Beaulac.

Les Panthères de Granby et le Husky 2 de Cowansville se sont inclinés dans le carré d’as.

Le second bloc du 46e Tournoi national de Waterloo débutera lundi. L’action débutera mercredi soir dans la classe AAA, sans contredit l’attraction principale du tournoi.