La dynamique Kimberly Nadeau agit en tant que directrice générale du club de golf Les Cèdres de Granby.

Les Cèdres: beaucoup plus que du golf !

CHRONIQUE / Quand mon ami Serge Nadeau a acheté le club de golf Les Cèdres de Granby, qui ne comptait que neuf trous au tournant des années 80, l’excellent gestionnaire qu’il était — et qu’il a toujours été — avait une vision: celle d’y ériger un vaste complexe dédié à plusieurs sports de plein air.

Plus de 35 années se sont écoulées depuis et force est d’admettre que non seulement il y est arrivé, mais son projet est même devenu une référence dans la région. Un incontournable.

« Une fois qu’il s’est porté acquéreur des Cèdres, mon père a créé le parcours des Mélèzes (normale 30), pour ensuite intégrer à ce qui était devenu un 18 trous un très grand terrain d’exercice. Depuis, on a mis la touche à un troisième parcours (les Pins, une normale 32), on a agrandi le chalet et lancé l’Académie de golf. Celle-ci est supervisée, entre autres, par notre professionnel, François Bernard, qui lui est maintenant assisté par Luc Deschamps », explique la fille de Serge, la dynamique Kimberly Nadeau, directrice générale de l’endroit.   

« D’ailleurs, depuis que je suis toute petite, j’ai été à même de constater que chaque saison a su apporter son lot de nouveautés. Mais peu importe l’époque, j’ai rapidement vu que nous répondions à un véritable besoin dans la communauté », poursuit celle qui a été pour un temps membre de l’équipe de golf de l’Université Laval, à Québec.

« Toutefois, on sent que le golf est présentement dans une période de transition, mais nous allons nous adapter. Notre mandat est de rendre le golf accessible au plus grand nombre de personnes possible, mais aussi davantage aux femmes et aux familles. En ce sens, nous sommes fiers de souligner qu’un peu plus de 55 % de notre clientèle est composée de la gent féminine. Recevoir chez nous plusieurs familles, correspond vraiment à nos valeurs, car nous sommes, avant tout, une entreprise familiale. »   

« C’est d’ailleurs pourquoi nous investissons autant dans la relève par des programmes comme les Samedis jeunesse et notre équipe élite. Pour les jeunes, venir chez nous, ce n’est vraiment pas intimidant. L’endroit est superbe et les enfants sont super bien encadrés par François et son groupe de moniteurs. »  

Paradoxalement, l’entité aura beau avoir la mention « Club de golf » au sein de sa raison sociale, cela ne l’empêche pas d’offrir plusieurs autres activités étant donné que ses installations en permettent la pratique. 

« C’est un fait que nous possédons de très belles infrastructures, qui elles, nous donnent huit options différentes, et ce, toute l’année. Si le golf occupe la majeure partie de la saison chaude (auquel on a ajouté récemment le footgolf), en hiver, on peut y pratiquer le ski de fond classique, le ski de fond au pas de patin, la randonnée pédestre, le fat bike, le ski joëring, la trottinette des neiges et le canicross. Tout cela sans oublier notre golf intérieur ouvert tous les jours, beau temps, mauvais temps», souligne Kimberly Nadeau.  

« D’ailleurs, cette année, les étonnantes fluctuations de température ont fait en sorte qu’une journée, fin mars, nous avons fermé nos pistes de ski de fond à 11 h 30 pour tout de suite ouvrir notre champ de pratique à midi et demi ! », conclut, en riant, la très sympathique jeune gestionnaire dont l’entreprise compte une trentaine d’employés.

Plusieurs vétérans hockeyeurs de notre région ont eu beaucoup de plaisir lors du dernier tournoi Lassonde-Tyler, présenté récemment à Saint-Hubert.

ON EN JASE AUTOUR D’UN BON CIGARE

Petit suivi dans le dossier de la Ligue nord-américaine de hockey. Personnellement, je ne serais pas surpris de voir le nom de Fred Tremblay associé de près au projet d’expansion de la LNAH, que ce soit à Granby, Saint-Jean-sur-Richelieu ou à Saint-Hyacinthe, comme certains contacts me le laissaient entendre ces derniers jours.

Tremblay, qui a déjà mené de main de maître les formations du Top Design de Saint-Hyacinthe et des Marquis de Jonquière dans ce circuit en tant que directeur des opérations hockey, a toujours eu ses entrées au sein de la ligue. Et il ne s’est jamais caché du fait qu’il aimerait reprendre du service. Bref, un dossier à suivre.  

*****

Plusieurs hockeyeurs vétérans de Granby et des environs ont participé au 15e tournoi Lassonde-Tyler, qui s’est tenu récemment à Saint-Hubert.

Lors de cette compétition, une équipe formée de joueurs de 70 ans et plus a remporté deux victoires (6-0 contre Saint-Hubert, 1-0 contre Saint-Lambert) et subi une défaite (3-0 contre Ottawa).

Quant aux trois joueurs de 75 ans et plus de Granby qui évoluaient dans l’équipe de Chambly, ils ont aussi remporté deux victoires en plus de subir une défaite.

Inutile de vous mentionner que ces sportifs, regroupés autour de leur organisateur en chef Roméo Lamoureux, sont très fiers d’y avoir participé et ils tiennent à remercier leurs deux commanditaires, soit la Microbrasserie Le Grimoire et la clinique de massothérapie Métis.

*****

Parlant de Roméo, je me joins à tous les amateurs de sport de la région pour souhaiter un prompt rétablissement à son épouse, Noëlla, qui a subi, il y a quelques jours, une délicate intervention chirurgicale à un genou.