Les Castors ont repêché le receveur James Grondin (ici au bâton) en deuxième ronde, avec le 17e choix au total.

Les Castors repêchent Grondin et Pagé

Les Castors d’Acton Vale ont effectué deux sélections à l’occasion du repêchage annuel de la Ligue de baseball majeur du Québec, tenu samedi après-midi à l’Auberge Royal Versailles de Montréal.

« Sans manquer de respect à personne, il n’y avait pas beaucoup de gros talents dans ce repêchage. Et, malheureusement pour nous, plusieurs joueurs provenaient de Québec ou de régions plus éloignées », a expliqué le directeur général des Castors, Steve Green. « On a choisi des gens de la Rive-Sud de Montréal, qui peuvent nous donner un coup de main à certaines positions en particulier. [...] On est contents de notre récolte. »

L’organisation valoise n’avait pas de choix à sa disposition en première ronde, ayant échangé le sien aux Cascades de Shawinigan en retour du voltigeur Emmanuel Forcier. Rappelons que ce dernier a grandement contribué au championnat remporté par les Castors en 2017.

Acton Vale a d’abord repêché le receveur James Grondin en deuxième ronde, avec le 17e choix au total. Grondin a connu de bons moments avec les Guerriers junior élite de Granby. Une importante blessure l’a toutefois tenu à l’écart du jeu en 2018.

« Il a été opéré à l’épaule et semble être sur le chemin du retour. Il pense pouvoir jouer avec nous l’été prochain », a indiqué Jean-François Dorais, responsable des opérations baseball pour les Castors.

Grondin devrait donc lutter pour le rôle de receveur partant, puisque Yohan Ochoa a postulé pour un poste au sein de la Gendarmerie royale du Canada.

Les Castors ont ensuite sélectionné le polyvalent Tristan Pagé au troisième tour. En 2018, le frappeur droitier a obtenu un total de 54 coups sûrs et 39 points produits en 50 matchs avec les Diamants de Québec. Les Diamants ont atteint la finale des séries de la LBJEQ cet été, perdant en cinq parties contre les Orioles de Montréal.

« Ça va faire un bon candidat au troisième but, une position où c’est difficile pour nous depuis quelques années. Il va peut-être faire partie de la solution », a expliqué Dorais.

Les Castors sont passés relativement inaperçus lors du gala de fin de saison de la LBMQ. Seul le voltigeur Emmanuel Forcier a été récompensé, lui qui s’est taillé une place sur l’équipe d’étoile.

Leur liste de protection étant bien garnie, les Castors ont préféré passer leur tour lors des rondes 4 et 5.

Avec le tout premier choix de cet encan 2018, Shawinigan a obtenu Francis Désilets, un ancien porte-couleurs des Aigles de Trois-Rivières au niveau junior élite.

Un seul autre ex-Guerrier a été repêché, soit le lanceur Alexandre Brunelle, choix de deuxième tour des Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Forcier au sein de l’équipe d’étoiles

Par ailleurs, la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) a profité de son gala de fin de saison afin d’honorer ses meilleurs éléments, samedi soir. En plus de recevoir la Coupe Yvon-Gervais, remise aux champions des séries, les Blue Sox de Thetford Mines ont été nommés organisation de l’année.

Le titre du meilleur frappeur est allé à François Lafrenière (Saint-Jean-sur-Richelieu), tandis que Michel Simard (Thetford Mines) a dominé au monticule. Simard a également été le joueur par excellence des dernières séries.

Éliminés en quarts de finale par les Brewers de Montréal, les Castors sont passés relativement inaperçus lors de cette cérémonie. Seul Forcier a été récompensé, lui qui s’est taillé une place sur l’équipe d’étoiles.

« Forcier a connu une très grosse saison. Il a frappé une dizaine de circuits. Il court, frappe pour la moyenne et joue bien défensivement. C’est un gars très complet », a souligné Jean-François Dorais.

« En plus, Manu a seulement 26 ans. C’est un joueur d’avenir pour les Castors. »

Notons finalement que Daniel Lachance (joueur et entraîneur) et Jean-Sébastien Dessureault (joueur et bâtisseur) ont été admis au Temple de la renommée de la LBMQ.