Généralement placé au sommet de l’ordre offensif, Gabriel Thibodeau a aidé les Castors à remporter le championnat des séries en 2017. La formation valoise a accepté de l’échanger à Shawinigan lundi.
Généralement placé au sommet de l’ordre offensif, Gabriel Thibodeau a aidé les Castors à remporter le championnat des séries en 2017. La formation valoise a accepté de l’échanger à Shawinigan lundi.

Les Castors échangent leur arrêt-court

Le directeur général Jean-François Dorais ne mentait pas affirmant que son magasinage n’était pas terminé en vue de la prochaine saison. Les Castors devront remanier leur alignement défensif puisque l’arrêt-court Gabriel Thibodeau a été échangé aux Cascades de Shawinigan en retour du lanceur Xavier Tremblay et d’un choix de premier tour lors du prochain repêchage.

C’est d’abord et avant tout pour des raisons géographiques que Thibodeau quitte l’équipe avec laquelle il a passé les sept derrières saisons. L’athlète de 31 ans devait passer plus de trois heures sur la route pour disputer les matchs locaux au Stade Léo-Asselin. Également père d’un jeune enfant, il a donc demandé à être échangé à Shawinigan, et nulle part ailleurs.

«Je quitte une organisation de premier plan, mais j’habite en Mauricie et je souhaite que mon fils puisse me voir jouer plus souvent », explique Thibodeau dans un communiqué transmis par la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ).

«Si j’avais habité à Saint-Hyacinthe, je serais encore un Castor aujourd’hui.»

Outre la saison 2013, alors qu’il a obtenu seulement 27 apparitions au bâton, Gabriel Thibodeau n’a jamais présenté une moyenne inférieure à ,281 en saison régulière dans l’uniforme valois. Il a même frappé pour ,440 deux fois.

Généralement placé au sommet de l’ordre offensif, le frappeur droitier a aidé les Castors à remporter le championnat des séries en 2017.

«Je ne cacherai pas que c’est une grosse perte, a reconnu Jean-François Dorais en entrevue. Gab est un excellent joueur. Au fil des ans, c’est aussi devenu un ami.»

Nouveau rôle pour Johan Ochoa

À moins d’un revirement majeur, les Castors ont déjà trouvé leur prochain arrêt-court régulier à l’interne. Johan Ochoa devrait quitter ses fonctions de receveur pour retrouver son frère Léonardo au milieu de l’avant-champ.

«Johan a été converti en receveur dans les collèges américains, mais avant, il a toujours joué à l’arrêt-court, y compris aux niveaux midget AAA et junior élite. On est convaincus qu’il peut faire le travail», a affirmé Dorais.

Le portrait est cependant moins clair derrière le marbre. L’ex-Guerrier Alexander Cruz Diaz, Maxime Faille et Randy Martinez tente décrocher le poste de receveur régulier.

Une option de plus au monticule

Malgré la perte de Thibodeau, Jean-François est satisfait des éléments reçus dans la transaction avec Shawinigan. Il estime même que Xavier Tremblay n’est rien de moins que le meilleur lanceur disponible qui n’évolue pas dans la LBMQ. Après un passage fructueux au niveau junior élite, l’imposant droitier a atteint la division 1 de la NCAA aux États-Unis.

«Xavier joue pour un club senior BB de Drummondville depuis quelques années et il est tout simplement dominant là-bas. Je crois qu’il a même une fiche de 19-0 !», a rapporté le DG des Castors.

«On croit qu’il sera en mesure de lancer les 12 manches nécessaires pour être éligible en séries chez nous.»

Dorais est aussi heureux de récupérer, par la bande, le premier choix cédé aux Expos de Sherbrooke le week-end dernier pour obtenir le lanceur granbyen Alexandre Brunelle et les droits de l’arrêt-court Matthew Lamarche.

«On avait notre plan en tête...», a-t-il assuré.

Un duel Castors-Pirates devrait lancer le calendrier 2020 de la LBMQ le 11 juillet, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Les équipes du circuit Bélisle attendent cependant de savoir si le gouvernement Legault permettra un certain nombre de spectateurs dans les stades, condition essentielle pour assurer une certaine rentabilité.