Jean-François Dorais et les Castors ont enfin pu tenir leur premier entraînement de l’année dimanche dernier.
Jean-François Dorais et les Castors ont enfin pu tenir leur premier entraînement de l’année dimanche dernier.

Les Castors aussi de retour sur le terrain

Les sourires étaient nombreux et l’ambiance légère au Stade Léo-Asselin dimanche, alors que les joueurs des Castors ont enfin pu se réunir pour leur premier entraînement en 2020.

«Les gars étaient contents de sortir dehors et d’enfin jouer au baseball. Depuis le mois de mai, tout le monde est peu sur les brakes. Les joueurs s’entraînaient chacun de leur côté, mais ce n’est pas comme des vraies pratiques», a raconté le joueur et directeur général Jean-François Dorais.

«La météo était parfaite et on a eu un très bel après-midi.»

En raison de la pandémie, plusieurs précautions ont évidemment été prises. Tout l’équipement et le matériel ont été désinfectés au préalable et les joueurs n’avaient pas accès au vestiaire.

Dorais parle néanmoins d’un entraînement « normal ». Les lanceurs ont pu s’exercer dans l’enclos, tandis que les joueurs de position ont capté leurs premières balles.

Nouveau venu chez les Castors, Dave Gauthier a notamment fait bonne impression dans l’enclos dimanche.

La quasi-totalité de l’alignement valois était au rendez-vous. Les lanceurs Dave Gauthier et Roberto Zapata ont rencontré leurs nouveaux coéquipiers, tout comme le voltigeur Philippe Delisle. Blessé l’été dernier, le gaucher Jordan Mackean était de retour sur le terrain du Stade Léo-Asselin.

« Dave a été notre premier choix au dernier repêchage et il a fait une très bonne impression, que ce soit au bâton, sur la butte ou défensivement », a indiqué Jean-François Dorais.

Gauthier aura la tâche de palier, ne serait-ce qu’en partie, le départ de l’excellent artilleur Fernando Fernandez, qui passera l’été au Nunavut.

Utilisé au premier coussin depuis plusieurs années, Dorais reconnaît que l’ancien des Guerriers junior élite représente aussi l’avenir des Castors à « sa » position. Le vétéran de 52 ans prévoit d’ailleurs disputer un dernier match avant de se retirer, après 24 saisons avec l’équipe de sa ville. Gageons qu’on lui réserve un hommage bien mérité…

Enthousiasme prudent

Les dirigeants de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) espèrent lancer la saison 2020 au plus tard le 15 juillet prochain. Le DG des Castors fait cependant preuve d’un enthousiasme prudent.

« C’est sûr qu’on ne peut pas jouer sans spectateurs dans les estrades. On a plusieurs dépenses et ça prend des revenus », a-t-il souligné, faisant ainsi écho aux propos du président de la LBMQ, Daniel Bélisle.

« On s’entraîne, mais on ne sait pas si on va jouer. »

Dorais et le joueur-gérant Martin Bérubé se préparent tout de même pour le meilleur des scénarios. Ils tentent de remplir les derniers « trous » dans l’alignement des Castors, principalement au monticule.

« Certains gars n’ont pas détesté de rester à la maison avec leur femme et leurs enfants dernièrement. C’est plus difficile de les traîner sur le terrain. Le départ de Fernando complique aussi les choses. »

« Mais je crois que ce sera comme ça cet été. L’année 2020 sera différente de toutes les autres. »