Limités à six coups sûrs, les Guerriers ont aussi laissé dix coureurs sur les sentiers dimanche, en route vers une défaite de 6-1 face aux Cards de LaSalle.
Limités à six coups sûrs, les Guerriers ont aussi laissé dix coureurs sur les sentiers dimanche, en route vers une défaite de 6-1 face aux Cards de LaSalle.

Les Cards se vengent à Granby

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Après de récentes victoires de 28-9 et 15-1 face aux Cards de LaSalle, les Guerriers junior élite pouvaient certainement aborder les retrouvailles entre les deux équipes avec optimisme dimanche. Cette fois, les choses se sont toutefois passées autrement. L’attaque des locaux a été beaucoup moins convaincante dans une défaite de 6-1.

Limités à six coups sûrs, les Guerriers (fiche de 7-7) ont aussi laissé dix coureurs sur les sentiers. Seul le vétéran receveur Xavier Langlois, avec un double en fin de cinquième manche, a été en mesure de produit un point.

«Les gros coups sûrs ne sont pas venus quand on en avait besoin, tout simplement», a raconté l’entraîneur adjoint Yannick Parent, qui a accepté de répondre aux questions de La Voix de l’Est puisque le gérant Mathieu Adam n’était pas disponible dimanche soir.


« On doit donner du crédit à nos adversaires, qui ont bien frappé la balle »
L’entraîneur adjoint des Guerriers Yannick Parent

L’absence d’Alexandre Lapointe, retenu au travail dimanche, n’a pas aidé dans le camp granbyen. Isaac Mailhot-Bérard a cependant été inséré dans l’ordre des frappeurs, lui qui a décidé de tenter le coup à nouveau malgré d’importants problèmes de vision.

Le lanceur partant Samuel Robichaud a été remplacé au terme de la première manche, lui qui a accordé trois points et quatre coups sûrs.

Les Cards (6-10) ont quant à eux marqué trois fois dès leur premier tour au bâton. Le lanceur partant Samuel Robichaud a été remplacé au terme de la première manche, lui qui a aussi concédé quatre coups sûrs et deux buts sur balles.

«Les choses ont bien mal commencé, a reconnu Parent. On doit donner du crédit à nos adversaires, qui ont bien frappé la balle. Il faut aussi savoir que la copine de Sam accouchera bientôt, donc sa préparation n’était peut-être pas optimale.»

Très solide depuis le début de la saison, Zachary Gagnon (cinq coups sûrs et trois points mérités en cinq manches de travail) a légèrement redressé la barre en relève.

À l’oeuvre durant le reste du match, Jeffrey Dupont a sans doute été le meilleur artilleur des Guerriers dimanche. Les visiteurs n’ont pu marquer à ses dépens, mais le mal était déjà fait.

Jordan Glazer a mené l’attaque des Cards avec trois points produits, dont deux obtenus à l’aide d’un circuit lors de la manche initiale. Le partant Charles-Antoine Fournier (quatre coups sûrs, aucun point en quatre manches) a signé la victoire.

Retour à la normale

De sérieux doutes planaient sur le week-end des Guerriers. Après le report des matchs contre le Rocket de Coaticook prévus mardi et jeudi, la visite des Ducs de Longueuil programmée pour vendredi a aussi été repoussée à une date ultérieure en raison d’inquiétudes reliées à la COVID-19 dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ). La direction du circuit avait toutefois de bonnes nouvelles à annoncer samedi.

« La LBJÉQ ne déplore aucun cas lié à la COVID-19 et a fait de la prévention au cours des derniers jours en raison de certains joueurs qui auraient pu être en contact avec des gens infectés. Lesdites personnes ont passé des tests de dépistage qui sont tous revenus négatifs », a-t-on indiqué par voie de communiqué.

L’équipe 16-U de l’Académie de baseball du Canada (3-9) a donc pu s’amener au Stade Napoléon-Fontaine pour un programme double samedi.

Une poussée de six points en fin de deuxième manche a d’abord permis aux Guerriers de voguer vers une victoire confortable de 7-2. Lapointe et Marc-Antoine Lefebvre ont produit deux points chacun pour les locaux, tandis que le gain a été ajouté au dossier du partant Thomas Sansregret, qui a accordé quatre coups sûrs et deux points mérités en cinq manches sur la butte.

La formation granbyenne a connu plus de difficultés en soirée, alors qu’elle s’est inclinée 8-2. Les jeunes espoirs de l’ABC ont inscrit tous leurs points lors des manches 3 et 4, face aux artilleurs Félix Dubeau-Hervieux (lanceur perdant), Cédric Thomson et Mailhot-Bérard. Lefebvre et Charles-Étienne Foisy ont poussé un coéquipier vers le marbre dans une cause perdante.

«Lors du premier match, tout a bien été pour nous, autant à l’attaque que du côté des lanceurs. On a été beaucoup moins opportunistes en soirée», a résumé Yannick Parent. Les Guerriers et le Rocket devraient finalement s’affronter mardi soir, toujours du côté de Granby.