« Il n'est pas question que j'abandonne mes jeunes», lance Jean-Charles Lajoie.

Les Braves junior AA joueront-ils la saison prochaine?

Un communiqué émis par Hockey Sherbrooke sur sa page Web a mis au jour les difficultés rencontrées par la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie, dont font partie les Braves de Farnham. Des difficultés plus que sérieuses.
À l'intérieur du communiqué, on apprend que la Ligue junior AA Estrie-Mauricie suspend ses activités pour une période d'un an. Mais voilà, il semble impossible d'avoir une confirmation de la part des dirigeants du circuit.
Ce qu'on sait, à l'heure où on se parle, c'est que l'équipe de Sherbrooke a purement et simplement cessé ses activités, que Nicolet et Trois-Rivières veulent jouer dans la Ligue junior AA Laurentides-Lanaudière, que Plessisville veut jouer dans la Ligue junior AA Chaudière-Appalaches et que les Braves aimeraient aussi joindre les rangs du circuit du territoire de Laurentides-Lanaudière.
«Ce sont les gens de Hockey Estrie qui doivent faire la demande pour nous, explique le propriétaire des Braves, Jean-Charles Lajoie. Et je ne sais pas s'ils vont le faire. Nous, à Farnham, on veut jouer au hockey la saison prochaine et il n'est pas question que j'abandonne mes jeunes!»
La relation entre les Braves et Hockey Estrie n'est pas au beau fixe et attendez-vous à ce qu'il y ait des flammèches si l'organisation de Farnham ne réussit pas à rallier les rangs de la Ligue Laurentides-Lanaudière.
Avec cinq équipes, la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie était particulièrement fragile. Et elle l'était d'autant plus que Sherbrooke, qui aurait dû être la concession la plus forte, était celle qui en arrachait le plus à tous les niveaux.
«Les prochains jours vont nous en dire plus sur notre avenir», termine Jean-Charles Lajoie, clairement inquiet.