Kevin Pillar est félicité par José Bautista après avoir frappé un circuit en quatrième manche.

Les Blue Jays frappent quatre circuits pour venir à bout des Brewers

Ryan Goins a frappé le premier grand chelem de sa carrière, l'un des quatre circuits obtenus par les Blue Jays de Toronto dans un gain de 8-4 aux dépens des Brewers de Milwaukee, mercredi.
Troy Tulowitzki et Josh Donaldson pourraient revenir au jeu contre le Texas, à compter de vendredi. En conséquent, Goins pourrait être à nouveau confiné au rôle de réserviste, lui qui frappe pour ,500 depuis trois matches (cinq en 10).
«J'estime que je peux jouer à chaque jour, a dit Goins. C'est la mentalité que j'ai à chaque fois que j'arrive au stade. Ça sera intéressant à surveiller.»
Les Jays ont balayé la série de deux rencontres et ont conclu un séjour de sept matchs à l'étranger en remportant un troisième match de suite.
Kevin Pillar, Devon Travis et Jose Bautista ont frappé des circuits en solo pour les Jays. L'autre point est venu d'un ballon sacrifice de Luke Maile.
Depuis le 10 mai, Bautista a cogné six longues balles et a produit 14 points.
«Il a trouvé sa zone de confort, a dit le gérant des Brewers, Craig Counsell. Ça se voit.»
Marcus Stroman (5-2) a permis quatre points, quatre coups sûrs et quatre buts sur balles en six manches et deux tiers, récoltant un quatrième gain consécutif. Il a été victime des circuits de Keon Broxton et Domingo Santana.
L'enclos est venu fermer les livres en retirant 10 des 11 derniers frappeurs des Brewers.
«Ils ont fait de l'excellent boulot, a dit le gérant des Torontois, John Gibbons. Ce n'est pas facile de lancer ici, la balle voyage énormément. Les releveurs ont été à la hauteur.»
Matt Garza (2-1) a connu sa pire sortie de la campagne, allouant six points sur sept coups sûrs en cinq manches et deux tiers.
Il s'agissait d'un troisième revers consécutif pour les Brewers.