Les Bisons ont une moyenne d’assistance de plus de 900 spectateurs.

Les Bisons veulent remplir l’aréna le 25 janvier

Forts de leur moyenne d’assistance de plus de 900 spectateurs, les Bisons ont en tête de remplir le Centre sportif Léonard-Grondin, et rien de moins, lors du match du samedi 25 janvier les opposant au Formule Fitness de Bécancour.

Il s’agira du dernier match local du calendrier régulier de la nouvelle équipe de Granby, qui a rapidement conquis le cœur des amateurs. D’ici là, les Bisons recevront le Métal Pless de Plessisville ce samedi ainsi que le Condor de Nicolet le 18 janvier.

L’idée de remplir l’aréna coïncide avec l’arrivée dans l’organisation de Richard Gariépy, qui compte plusieurs succès avec ses matchs Foule plein avec les Inouk. Le match du 25 janvier sera sous le thème du Party des fans.

« C’est agréable de voir les amateurs de hockey de chez nous vibrer autant pour les Bisons, explique Gariépy, qui n’a pas été invité à revenir avec les Inouk à la suite de la création de l’OSBL qui dirige maintenant la formation. La soirée que nous préparons servira d’abord et avant tout à remercier les gens pour leur soutien exceptionnel. »

Inoubliables Prédateurs

En peu de temps, Gariépy a mis sur pied une programmation intéressante : la soirée du 25 sera ainsi un hommage aux inoubliables Prédateurs, champions de la Coupe Memorial en 1996. Les Martin Chouinard, Frédéric Henry, Samy Nasreddine, Michel Massie et Daniel Bissonnette, qui était l’adjoint de Michel Therrien derrière le banc, ont déjà confirmé leur présence.

La chanteuse Madmoiselle sera en prestation avant le match et elle interprétera l’hymne national. Des prix de présence (principalement des articles promotionnels à l’effigie des Bisons) seront tirés à la suite de chacun des buts marqués par les locaux et Gariépy promet de l’animation tout au long de la soirée. Aussi, la mascotte Ti-Nouk sera sur place.

Oui, la mascotte des Inouk participera au Party des fans. Preuve, donc, que les dirigeants des deux équipes peuvent s’entendre. D’ailleurs, ceux qui assisteront au match des Bisons du 25 pourront assister gratuitement à celui des Inouk du lendemain après-midi face aux Cobras de Terrebonne.

« Tout y sera afin qu’on se fasse une belle soirée! », reprend Gariépy, dont la réputation de personnage controversé n’a d’égal que sa grande efficacité dans l’organisation d’événements du genre.

Pour assurer le succès de la soirée, diront certains, ce serait une bonne idée que les Bisons recommencent à gagner. Les joueurs de David Lapierre, on le sait, n’ont remporté qu’un seul de leurs six derniers matchs et ont été balayés par le Bellemare de Louiseville le week-end dernier.